Le visa d’une chrétienne qui a quitté l’Afghanistan arrive à son terme, va-t-elle devoir y retourner ?

Esin a quitté l’Afghanistan avant la prise de pouvoir des Talibans suite aux menaces de mort qui pesaient sur sa vie à cause de sa foi chrétienne.

Celle que Morning Star News appelle Esin est une chrétienne afghane. Issue d’une famille musulmane, elle a quitté son pays au début du mois d’août, quelques jours avant la prise de pouvoir des Talibans en Afghanistan. Désormais en Inde, elle se demande si elle va devoir y retourner. Elle affirme que son visa expire dans quelques jours.

Si elle a quitté son pays, c’est pour fuir les menaces de mort qui pesaient sur sa vie. Esin a déclaré que ses voisins musulmans avaient découvert sa foi chrétienne en décembre 2020. Ils l’avaient alors surprise en train de lire sa Bible.

« Nous allons te tuer… Tu es un kafir [terme péjoratif désignant les non-musulmans, NDLR]. Nous ne pouvons pas rester au même endroit. »

Selon Morning Star News, quelques jours plus tard, sur le portail de la maison d’Esin, on pouvait lire, « arrête, où nous te tuerons, toi et ta famille ». Esin aurait également reçu des avertissements et des menaces de viol par SMS. La mère d’Esin a alors pris une décision. La famille doit quitter l’Afghanistan.

Par manque d’argent, seule Esin a quitté le pays au début du mois d’août. « Ma mère a dit que parce que ma vie était la plus en danger, je devais d’abord partir et qu’ils suivraient plus tard », explique la jeune chrétienne.

Quand les Talibans ont pris le pouvoir quelques jours plus tard, Esin a acheté des billets d’avion pour sa famille. Mais ils n’ont pas pu quitter le pays car les vols commerciaux ont alors été annulés le jour où ils devaient partir.

Aujourd’hui, elle explique que son visa expire dans quelques jours. Elle craint de devoir retourner en Afghanistan.

Dans la famille d’Esin, plusieurs frères et sœurs étaient devenus chrétiens, mais ils avaient peur de le révéler les uns aux autres. Son père également était chrétien en secret. Esin raconte sa joie quand il a découvert qu’un des frères d’Esin s’était fait baptiser.

« Je suis si heureux, je sais que tu as choisi la bonne voie. Pour des raisons de sécurité, je ne pouvais pas parler aux autres [de ma propre foi en Christ]. Je craignais et ne pouvais pas risquer la vie des autres membres de la famille. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.