Leader de louanges accro à la pornographie, Cory Asbury raconte comment Dieu a mis fin à cette dépendance

« Cela n’a aucun sens mais pour se débarrasser de la culpabilité, de la honte et du péché, il faut courir vers Celui que tu as offensé, Dieu. La réponse naturelle de l’homme est de se cacher comme l’ont fait Adam et Eve. Mais la liberté vient en courant vers Dieu. »

Cory Asbury est un artiste et leader de louanges aux États-Unis. Il a reçu en 2019 un Grammy Award dans la catégorie meilleure chanson de musique chrétienne contemporaine pour Reckless Love. Il raconte dans un livre l’histoire qui se cache derrière ce titre, où il exprime comment « rencontrer l’amour du Père ».

Car derrière Reckless Love se cache son addiction passée à la pornographie alors qu’il était leader de louanges dans son église.

« J’ai eu accès à la pornographie très jeune, probablement aux alentours de 12 ans. La pornographie fut la part sombre de ma vie pendant de nombreuses années, y compris à la vingtaine quand je suis devenu leader de louanges. »

Cory a honte de cette facette de sa vie et n’en parle à personne.

« Je ne pouvais supporter l’idée que quelqu’un sache que moi, un ministre du culte dans la maison de Dieu, je m’occupe d’une chose si sombre, si mauvaise. Je ne pouvais l’avouer à personne, ce qui me maintenait dans un cycle perpétuel de honte et de culpabilité. J’étais dans le véritable dilemme de Romains 7. Ce que je ne voulais pas faire, je le faisais. Et je ne pouvais pas faire ce que je voulais. »

Cory se marie avec Anna à l’âge de 21 ans. Il pense alors que le mariage va résoudre son addiction à la pornographie. Mais il n’en est rien.

« Se marier ne résout pas comme par magie tous les problèmes de votre vie, en particulier ceux qui sont enracinés dans des années de péché récurrent. La honte que je ressentais dans ma lutte contre la pornographie avant le mariage n’était en rien comparable à ce que j’ai vécu ensuite. En plus de blesser le cœur de Dieu avec mon péché, je pleurais maintenant de briser le cœur de ma femme également – un double coup dur de chagrin d’amour. Ce fardeau était trop lourd à supporter. »

Vient alors un temps de profonde culpabilisation.

« Comment as-tu pu faire ça ? Encore ? Tu es l’homme le plus repoussant de la planète ! Tu dégoûtes Dieu. […] Tu n’écriras jamais une chanson remplie d’onction. Tes temps de louanges seront nuls parce que ta vie est remplie de péchés cachés. Tu es juste faux. »

Il pense alors que cette « pénitence » et « l’abstinence de péché » permettra à l’onction de revenir sur lui et reste dans cette perspective pendant « des années ». Jusqu’à ce qu’il se tourne vers l’histoire de David.

« Je me suis senti réconforté dans ses discussions publiques, pensant que s’il pouvait encore être appelé un adorateur et un homme selon le cœur de Dieu, je le pourrais sûrement aussi. Bien que la pornographie n’ait pas été généralisée à l’époque de David, comme c’est le cas chez nous, le problème fondamental, la convoitise, l’a fait tomber dans le péché sexuel une fois ou deux, notamment avec Bathshéba. »

Cory comprend alors que face au péché, David ne reste pas dans « l’auto-flagellation » mais se tourne vers la « miséricorde de Dieu ».

« J’ai remarqué quelque chose de particulier à propos de David. Une fois que David a pris conscience de son péché, il ne s’est pas forcé à supporter des mois d’auto-flagellation. Il n’a pas tenté de retrouver son chemin dans les bonnes grâces de Dieu par l’abnégation et la pénitence religieuse. Non, il s’est entièrement jeté sur la miséricorde de Dieu, sachant que ce n’était pas avec le sacrifice et l’offrande, mais avec un cœur brisé et contrit. […] David n’a pas laissé son échec le définir. »

Alors Cory a fait comme David, il a couru vers Dieu.

« Il a défié la logique religieuse pour créer une méthode nouvelle et meilleure, passant d’un sacrifice sanglant à un sacrifice du cœur offert dans la pureté. Je sais que c’est contre-intuitif. Cela n’a aucun sens mais pour se débarrasser de la culpabilité, de la honte et du péché, il faut courir vers celui que tu as offensé, Dieu. La réponse naturelle de l’homme est de se cacher comme l’ont fait Adam et Eve. Mais la liberté vient en courant vers Dieu. »

Désormais libéré de la pornographie, il rappelle que nous ne sommes jamais trop loin de l’amour de Dieu.

« Peu importe ce que vous avez fait, pornographie ou orgueil, dépendance ou manque de pardon, vous n’êtes jamais trop loin. Son amour sera toujours le chemin du retour. »

Parce qu’il l’a vécu, il veut désormais encourager chacun à se tourner vers Dieu.

« Ma meilleure suggestion est de ne pas attendre d’être aussi désespéré que cela, car cela signifie probablement que quelque chose de difficile s’est passé pour que vous en soyez là. En ce moment, là où vous êtes, commencez à parler à Dieu à ce sujet. Ouvrez votre Bible et priez le Psaume 51 à Dieu comme si vous l’aviez écrit. Priez de tout coeur et regardez Dieu venir là où vous êtes. »

O Dieu, fais-moi grâce conformément à ta bonté ! Conformément à ta grande compassion, efface mes transgressions !
Lave-moi complètement de ma faute et purifie-moi de mon péché,
car je reconnais mes transgressions et mon péché est constamment devant moi.
J’ai péché contre toi, contre toi seul, j’ai fait ce qui est mal à tes yeux. *C’est pourquoi tu es juste dans tes paroles, sans reproche dans ton jugement.
Oui, depuis ma naissance, je suis coupable ; quand ma mère m’a conçu, j’étais déjà marqué par le péché.
Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur : fais-moi connaître la sagesse dans le secret de mon être !
Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur, lave-moi, et je serai plus blanc que la neige !
Fais-moi entendre des chants d’allégresse et de joie, et les os que tu as brisés se réjouiront.
Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes fautes !
O Dieu, crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé !
Ne me rejette pas loin de toi, ne me retire pas ton Esprit saint !
Rends-moi la joie de ton salut, et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne !
J’enseignerai tes voies à ceux qui les transgressent et les pécheurs reviendront à toi.
O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé, et ma langue célébrera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche proclamera ta louange.
Si tu avais voulu des sacrifices, je t’en aurais offert, mais tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
Les sacrifices agréables à Dieu, c’est un esprit brisé. O Dieu, tu ne dédaignes pas un cœur brisé et humilié.

M.C.

Source : Relevant

Crédit Image : Kathy Hutchins / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.