Leah Sharibu va être « adoptée » par des parlementaires britanniques

« L’objectif est de mettre en lumière leurs cas, et ceux de tous ceux qui sont injustement emprisonnés en raison de leur foi ou de leur croyance, quelle que soit cette croyance. »

L’APGG, ​​All Party Parliamentary Group for International Freedom of Religion or Belief, est un groupe multipartite composé de parlementaires britanniques. Il vient d’annoncer que des prisonniers d’opinion vont être « adoptés par des parlementaires, qui plaideront en leur nom ».

« L’objectif est de mettre en lumière leurs cas, et ceux de tous ceux qui sont injustement emprisonnés en raison de leur foi ou de leur croyance, quelle que soit cette croyance » affirme l’APGG, « grâce à ces efforts, nous établirons un plaidoyer beaucoup plus ciblé et continu en leur nom ».

Quatre prisonniers de conscience sont pour le moment annoncés, parmi lesquels deux chrétiens, Leah Sharibu et Nasser Navard Gol-Tapeh.

Au sujet de Leah Sharibu, l’APGG explique:

« Leah, une adolescente chrétienne, était l’une des 110 écolières enlevées par des membres de Boko Haram dans leur école à Dapchi, au Nigeria. Malgré le fait que toutes les filles ont maintenant été libérées, Boko Haram a refusé de laisser partir Leah. Selon l’une des autres filles, Leah a refusé de renoncer à sa foi chrétienne. C’est la raison pour laquelle Boko Haram continue de l’asservir. »

Au sujet de Nasser Navard Gol-Tapeh, l’APGG explique :

« Nasser, un Iranien converti au christianisme, est détenu à la prison d’Evin à Téhéran depuis janvier 2018, purgeant une peine de 10 ans pour son appartenance à une église de maison. Il a vu trois demandes de nouveau procès rejetées au cours de cette période et s’est récemment vu refuser la libération conditionnelle, bien qu’il soit éligible après avoir purgé plus d’un tiers de sa peine. On lui a dit que la raison de ce refus était qu’il n’avait “pas changé de position”, c’est-à-dire qu’il continue de soutenir qu’il est chrétien. Nasser, qui était le principal soignant de sa mère âgée avant son incarcération, n’a jamais été autorisé à sortir en congé, malgré la pandémie de Covid. Il a fêté ses 60 ans le 3 août, en prison. »

L’APGG se donne pour objectif de « sensibiliser et faire connaître la liberté internationale de religion ou de conviction en tant que droit de l’homme parmi les parlementaires, le gouvernement, les médias et le grand public ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.