L’édito de Camille du 11 février : « Notre refuge dans la détresse »

« Difficile d’avoir 20 ans en 2020 » nous disait le président Emmanuel Macron il y a quelques mois. Effectivement, les étudiants sont sévèrement impactés par la crise sanitaire. L’amenuisement des interactions sociales, le stress généré par les cours à distance et l’incertitude face à l’avenir les affectent tout particulièrement.

Face à la détresse des étudiants, l’Eglise catholique se mobilise pour soutenir et accompagner cette jeunesse qui a le sentiment d’être sacrifié.

La détresse des réfugiés est un sujet phare actuellement aux Etats-Unis. Donald Trump avait réduit le nombre de réfugiés acceptés sur le sol américain à 15 000, contre une moyenne d’environ 95 000 par le passé. Le nouveau président Joe Biden a pour sa part promis d’accueillir 125 000 réfugiés par an. Une initiative qui réjouit la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale qui surveille de près les réfugiés qui ont quitté leurs pays pour se protéger des persécutions religieuses.

Serena n’avait que 14 ans quand son petit-ami lui a demandé de lui envoyer une vidéo d’elle nue. Malgré ces réticences la jeune fille capitule et sa vidéo se retrouve sur la plateforme Pornhub, un site pornographique. Va s’en suivre une descente aux enfers : dépression, tentative de suicide, drogue, Serena aujourd’hui âgée de 19 ans est sans domicile fixe. Les Parlementaires canadiens devant lesquels elle s’est exprimé pour évoquer la pédopornographie et la pornodivulgation, ont été émus par son histoire et sa détresse.

Après avoir été adoptée par l’Assemblée nationale le 8 octobre 2020, puis rejetée par le Sénat en janvier, la proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement » fait son retour au Palais Bourbon. Le texte, qui souhaite proposer, entre autres, aux femmes en détresse d’avoir deux semaines supplémentaires pour avoir recours à l’IVG, a été adoptée par la commission des affaires sociales mercredi 10 février. Il sera examiné en séance public le 18 février prochain par les députés.

Quand nous sommes dans la détresse, nous savons que nous pouvons nous tourner vers le Seigneur. Il est « un refuge pour le faible, un refuge pour le malheureux dans la détresse, un abri contre la tempête, un ombrage contre la chaleur », nous dit la Bible dans Ésaïe 25 au verset 4.

« Dieu murmure dans nos moments de joie, mais tonne dans nos souffrances. » écrivait C.S. Lewis. C’est un bon rappel pour nous personnellement, alors n’hésitons pas à nous réfugier en Dieu quand la tempête gronde. Et à lui remettre également, la détresse qui fait rage dans les actualités du jour.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.