L’édito de Camille du 12 octobre : Impossible de nous taire

À l’occasion de la Semaine Missionnaire Mondiale 2021 qui aura lieu du 17 au 24 octobre, les Œuvres Pontificales Missionnaires vous propose de découvrir un chant de louange intitulé : « Impossible de nous taire ». 

« Impossible de nous taire, nous voulons proclamer ce que nous avons vu et entendu, ce qui est arrivé. C’est par ton nom ô Jésus que nous sommes délivrés, comment ne pas crier de joie et chanter tes bienfaits ! ». Voici un extrait des paroles de ce chant de louange entrainant dont le clip a été tourné au sommet de l’église Saint-Sulpice, à Paris.

Léonard Noël du Payrat, le compositeur et interprète du chant, explique que les paroles de ce titre trouvent leur origine dans le livre des Actes, au chapitre 4 et au verset 20.

« Quant à nous, nous ne pouvons pas ne pas annoncer ce que nous avons vu et entendu. »

En tant que chrétiens, il nous est effectivement impossible de taire le message de la Bonne Nouvelle ! (Ou disons que cela devrait l’être, et si parfois nous l’oublions voici un bon rappel !).

Les actualités du jour nous invitent à découvrir d’autres messages, qu’il semble impossible de taire.

Lundi 11 octobre, soit six jours après la publication du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE), face à une situation décrite comme « une faillite », Christine Pedotti, directrice de la rédaction de Témoignage chrétien, la théologienne Anne Soupa et François Devaux, cofondateur de la Parole libérée appellent les évêques de France à la démission collective.

« Ensemble, faisons de l’Église une maison fiable ; une maison où les enfants et les femmes sont en sécurité, où les consciences sont respectées, où la liberté est protégée. » écrivent les signataires de cet appel.

Lundi 11 octobre, c’était également la Journée internationale de la fille instaurée en 2011 par l’Assemblée générale des Nations Unies afin de « reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde ».

À cette occasion, la Conférence des évêques catholiques du Pakistan a appelé les autorités à prendre des mesures légales pour mettre fin au phénomène des mariages forcés qui vise particulièrement les jeunes filles issues des minorités religieuses.

C’est également à l’occasion de cette journée que l’organisation Save the Children a publié dimanche, un rapport mondial sur l’enfance des filles, notamment sur leurs droits en période de crise.

« Le mariage d’enfants est l’une des formes les plus graves et les plus meurtrières de violence sexuelle et sexiste contre les filles », a déclaré Janti Soeripto, président-directeur général de Save the Children. L’organisation appelle les gouvernements à faire entendre la voix des filles et à garantir leurs droits.

Au lendemain de cette Journée internationale, ces actualités nous invitent à prier pour les jeunes filles du monde entier qui voient leurs droits bafoués et leur jeunesse volée.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.