L’édito de Camille du 14 décembre

Malheureusement, même à l’approche des fêtes de fin d’année, la persécution et  les conflits ne prennent pas de vacances. 

Et dans les nouvelles du jour, on déplore de nombreux cas de chrétiens victimes de violence au travers le monde, bien loin de la magie de Noël et des réjouissances de la fin de l’année.

Au Nigeria, où un avocat chrétien, Dalyop Solomon, est menacé de mort et traqué à cause de son combat pour dénoncer les attaques des Peuls.

Dans la région du Tigré en Ethiopie, où 25 membres de la congrégation des salésiens sont pris au piège dans cette zone de conflit. Dans cette région instable toute communication est coupée avec les missionnaires qui commencent à manquer cruellement de ressources essentielles.

En Inde, où le prêtre Santosh Chepathini a été retrouvé égorgé près d’une gare. Si certains évoquent un possible suicide, le prêtre était victime d’une dépression après avoir perdu une grosse somme d’argent récoltée dans un but humanitaire, ses blessures à la gorge semblent écarter cette piste.

À New York, où un homme armé s’est introduit dans la plus grande cathédrale de la ville lors d’un concert de Noël et a ouvert le feu. Rapidement intercepté, l’homme a été abattu par la police. Heureusement, « par la grâce de Dieu » comme l’a affirmé le commissaire de police en charge de l’affaire, il n’y a pas eu d’autre victime.

Au milieu de ces actualités douloureuses cependant, laissez moi vous partager un petit miracle de Noël. Ce genre d’histoire qui fait du bien au milieu du froid et de la grisaille.

C’est dans le Queensland en Australie, qu’une « bonne fée », qui a souhaité rester anonyme avec deux de ses amis, a payé près de 16 000 dollars australiens, soit environ 10 000 euros, de cadeaux dans un magasin de jouet. Une somme qui a permis de couvrir 80 commandes mises de côté avec un acompte par des personnes qui n’ont pas les moyens de régler la somme due en une fois. La généreuse donatrice a déclaré qu’elle souhaitait simplement aider des personnes dans le besoin pour Noël après une année difficile.

Une jolie histoire et surtout une véritable bénédiction pour toutes ces familles australiennes qui ont pu en bénéficier.

Noël est souvent une bonne occasion pour faire preuve de générosité et d’amour, que ce soit envers nos proches et nos familles ou envers les plus démunis. Même si nous devrions être capable de faire preuve de cette même générosité tout au long de l’année, quel meilleur moment en effet pour exprimer l’amour du Christ aux autres que lorsque l’on célèbre sa naissance ?

Lui qui est véritablement, le meilleur des cadeaux.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.