L’édito de Camille du 14 octobre : Les minorités religieuses au Pakistan

Nous vous avions déjà parlé du projet de loi anti-conversion en préparation au Pakistan destiné à lutter contre le phénomène croissant de conversions forcées à l’islam qui touchent les minorités religieuses, dont les chrétiens.

Ce projet de loi controversé a été rejeté hier, mercredi 13 octobre, par la Commission parlementaire sur les conversions forcées qui estime qu’il est « non islamique ». Le projet de loi ne sera donc pas soumis au Parlement. Un choix qui suscite l’indignation et la colère des chrétiens du Pakistan.

Michelle Chaudhry, présidente de la Cecil & Iris Chaudhry Foundation, une ONG qui lutte pour éradiquer les injustices, dénonce une « grave violation des droits de l’homme à tous les niveaux ».

Autre pays, autre proposition de loi controversée.

En France, le projet de loi visant à allonger le délai de l’IVG de 12 à 14 semaines porté par la députée Albane Gaillot, fera son retour à l’Assemblée nationale en novembre. Le président des députés LREM, Christophe Castaner promet que le texte « pourra cette fois aboutir ».

Si cette nouvelle a été saluée par Albane Gaillot qui se réjouit de voir sa proposition de loi avancer, elle suscite de vives réactions chez ses opposants. La Marche pour la Vie, appelle notamment à une « mobilisation totale » contre ce qu’elle considère être une « offensive contre la vie humaine ».

Une autre nouvelle qui pourrait susciter de vives réactions mais cette fois du côté des fans de football, c’est la récente déclaration de Neymar le célèbre attaquant du PSG.

Dans un entretien pour un documentaire paru dimanche, le joueur a affirmé qu’il souhaitait mettre fin à sa carrière internationale après la Coupe du monde 2022 qui aura lieu au Qatar. Le brésilien estime ne pas être « assez fort mentalement » pour poursuivre.

Nous vous avions annoncé plus tôt dans la journée l’attaque d’un séminaire dans l’État de Kaduna au Nigeria qui a eu lieu lundi. Au cours de l’attaque, six personnes ont été blessées et trois séminaristes ont été enlevés par les assaillants.

Pour finir cet édito sur une note positive, nous avons la joie de vous annoncer que nous avons appris depuis la libération des trois séminaristes enlevés. Dans un message adressé à l’Aide à l’Église en Détresse, le père Emmanuel Uchechukwu Okolo, chancelier du diocèse de Kafanchan, a annoncé cette bonne nouvelle « le cœur rempli de joie ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.