L’édito de Camille du 16 mai 2022 : L’espérance contre le désespoir

Jeudi 12 mai, dans l’Etat de Sokoto, au Nigeria, une étudiante chrétienne, Deborah Samuel Yakubu a été lapidée à mort par des dizaines d’étudiants. La police précise qu’ils ont ensuite brûlé son corps. L’association chrétienne du Nigeria (CAN) condamne cette « action illégale et ignoble » et réclame justice pour la jeune femme. 

Les habitants de la ville de Buffalo dans l’Etat de New York ont rendu hommage dimanche aux dix personnes tuées la veille dans un supermarché, dont une majorité d’Afro-Américains, par un homme blanc dans une fusillade décrite par les autorités comme « un crime raciste motivé par la haine ».

Parmi les victimes, Pearly Young, 77 ans, missionnaire qui s’occupait de distribuer des repas à Central Park depuis 25 ans. Sur Facebook une internaute rend hommage à « une belle âme qui ne voulait rien de plus que de rendre ce monde meilleur ».

Une fusillade a eu lieu dimanche dans une église en Californie dans la ville de Laguna Woods, à 70 kilomètres au sud-ouest de Los Angeles. Les membres de cette congrégation participaient à un repas après le culte du matin lorsque le tireur a ouvert le feu, faisant un mort et plusieurs blessés.

Les actualités du jour font état d’un bien triste monde : lapidation à mort et fusillades, il y a de quoi céder au désespoir !

Dans son nouvel ouvrage, intitulé « Une espérance en ces temps troublés », le pasteur Timothy Keller nous invite justement à chercher l’espérance dans la résurrection de Jésus et à transformer notre regard sur le quotidien. Ce livre est une véritable bouffée d’oxygène dans un monde de plus en plus angoissant, qui vient nous rappeler avec justesse que quoi que nous traversons, il n’y a rien que la résurrection « ne puisse guérir » !

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.