L’édito de Camille du 16 novembre

« Après la croix, il y a la Pâques, après les moments difficiles, il y a toujours le soleil qui vient apporter de la lumière et du réconfort. »

Ce sont les mots de Pierluigi Maccalli, missionnaire au Niger retenu en otage pendant deux ans et libéré le 8 octobre dernier, alors qu’il revient sur son temps en captivité.

Cela peut sembler d’un optimisme béat ou une maxime un peu « facile », mais dans la bouche d’un homme retenu en otage pendant deux longues années cette phrase prend toute sa substance et sa force. Que ce soit pour nous un encouragement à regarder vers l’avenir avec espérance quelles que soient nos circonstances. 

L’actualité nous donne pourtant matière à être découragé face à la violence et à la cruauté du monde.

Un « carnage en Méditerranée » où quatre naufrages ont eu lieu en l’espace de trois jours entrainant la mort tragique d’une centaine de migrants.

En Ethiopie le conflit qui fait rage entre la région du Tigré et le gouvernement en place s’envenime après que les autorités du Tigré aient tiré des roquettes sur Asmara, capitale de l’Érythrée voisine.

Dans le Haut-Karabakh, les populations arméniennes se préparent à l’arrivée des Azerbaïdjanais dans la peur, ce qui les amènent à brûler leur propre maison et à déterrer leurs morts.

Au Mozambique, dans la province du Cabo Delgado des journalistes chrétiens et leurs familles ont fui après une violente attaque des insurgés qui occupent maintenant leur village. Sans ressources dans la forêt depuis plusieurs jours, ils demandent de l’aide.

N’hésitons pas à prier pour nos frères et soeurs en souffrance à l’autre bout du monde, comme pour ceux qui souffrent autour de nous.

Mais ne l’oublions pas, « après la croix, il y a la Pâques », la bonne nouvelle, la résurrection du Christ au troisième jour.

Voilà la base de notre foi et la raison de notre espérance.

Camille Westphal Perrier

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.