L’édito de Camille du 17 novembre : La force de l’engagement

Depuis le 11 octobre dernier, Anaïs Vogel et Ludovic Holbein étaient en grève de la faim à l’église Saint-Pierre à Calais pour protester contre les « traitements inhumains et dégradants » que subissent les personnes exilées à la frontière franco-britannique.

Après 38 jours, ils ont annoncé hier mettre un terme à leur grève de la faim, la réponse des autorités n’ayant pas été à la hauteur de la situation dénoncée. Le couple de militant a néanmoins déclaré que leur combat continue sous d’autres formes.

Par leur action radicale, Anaïs Vogel et Ludovic Holbein nous montrent ici un bel exemple d’un engagement jusqu’au-boutiste et fort. C’est également le cas, à sa manière, de Luka Binniyat.

Luka Binniyat est journaliste pour Epoch Times et porte-parole de la SOKAPU, l’Union des Peuples de Kaduna du Sud au Nigeria. Le 29 octobre dernier, il dénonçait dans un article l’inaction du gouvernement après plusieurs massacres de chrétiens par des éleveurs peuls.

Une publication qui lui a valu d’être arrêté le 4 novembre. Il est accusé d’avoir utilisé un ordinateur pour transmettre de fausses informations « dans le but de causer de la gêne, de la gêne, un danger, une obstruction, une insulte, une blessure, une intimidation criminelle, une inimitié, de la haine, de la mauvaise volonté ou une anxiété inutile envers l’autre ».

De même à Cuba, plusieurs leaders religieux n’ont pas hésité à aller au bout de leur engagement en rejoignant une manifestation pacifique organisée par l’opposition malgré l’interdiction du gouvernement.

Dès le mois d’octobre, des responsables chrétiens avaient été convoqués par la police et avaient subi un interrogatoire au sujet de leur position sur cette manifestation. Les pasteurs baptistes de Berean Yarian Sierra Madrigal et Yéremi Blanco Ramírez ont même dû signer un mandat d’arrêt préalable le 21 octobre, qui justifierait leur arrestation s’ils participaient à la manifestation.

Enfin, l’édito du jour se conclut avec l’engagement chrétien de… la reine d’Angleterre.

Dans un message lu par son plus jeune fils, le comte Edward de Wessex, Elizabeth II a déclaré au synode général de l’Eglise d’Angleterre que « l’Evangile a apporté de l’espoir » pendant la pandémie, « comme il l’a fait au travers des âges ».

Ce n’est pas la première fois que la souveraine fait état de sa foi de manière publique, en 2002 à l’occasion de Noël, elle avait en effet déclaré compter sur sa foi pour guider ses pas et puiser sa « force dans le message de l’Évangile chrétien ».

Des actualités du jour inspirantes qui nous invitent à prendre position et aller au bout de nos convictions, un combat que nous devons toujours mener avec amour pour notre prochain.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.