L’édito de Camille du 18 février : Les églises se mobilisent

Alors qu’une vague de froid historique, qui a déjà fait une vingtaine de morts, frappe les Etats-Unis, des millions de foyers se retrouvent privé d’électricité. 

C’est plus de 73% de la nation qui est couverte de neige. Face à cette catastrophe climatique, les églises se mobilisent. À Houston, l’église Lakewood a notamment ouvert ses portes et propose aux personnes qui en ont besoin de se mettre au chaud et de profiter d’un repas. Tandis que l’Armée du Salut est prête a apporter son aide, à distribuer de la nourriture et des vêtements chauds ainsi qu’à fournir des transports d’urgence.

Dans ce contexte d’urgence, des églises n’hésitent pas à se tourner vers les plus démunis, car c’est aussi leur rôle.

L’église peut aussi être garante de la protection des plus fragiles. C’est ce que Mgr David Martínez de Aguirre Guinea, vicaire apostolique de Puerto Maldonado, entend faire au Pérou. Alors qu’une caravane de plus de 300 migrants venus du Brésil est entrée illégalement dans le pays, ce représentant de l’Eglise locale craint le déclenchement d’un grave conflit social. Il appelle le gouvernement à trouver une solution immédiate et rapporte que des femmes enceintes, des enfants en bas âge et des mineurs font partie de ces migrants.

L’église ou ses représentants peuvent également se mobiliser pour dénoncer une situation qu’ils jugent inacceptables.

Au Pakistan, l’évêque Iftikhar Indryas s’est par exemple investi auprès de la jeune Farah en fournissant entre autres, une aide juridique à sa famille. Farah Shaheen, chrétienne âgée de 12 ans a été enlevée en juin dernier, mariée et convertie de force à l’islam. Après plusieurs mois de calvaire, la justice invalide finalement son mariage, et la jeune fille va pouvoir rentrer chez elle.

L’évêque, qui remercie les chrétiens d’avoir élevée leur voix contre cette injustice, a déclaré que ce succès sera une référence pour arrêter le phénomène des conversions forcées des jeunes filles dans le pays.

Et parfois, c’est dans la prière qu’une église et ses membres peuvent se mobiliser. Au Népal, Suroj un chrétien âgé de 41 ans raconte comment sa mère a été miraculeusement guérie d’une grave maladie touchant sa colonne vertébrale. Un miracle survenu après que des chrétiens d’une église locale aient prié pour elle. Il rapporte que dans son pays, la croissance des églises est due aux miracles.

L’église c’est d’abord un lieu où l’on se rassemble pour vivre notre foi et la communion fraternelle, ensemble. Nous avons pu voir dans le contexte de la crise sanitaire combien ce besoin de se rassembler était important pour les croyants et pour grandir dans notre foi.

Mais l’église a aussi un rôle à jouer, un rôle de protection envers les plus démunis, son rôle est également de dénoncer les situations inacceptables et contraire à ce que nous enseigne l’évangile. Enfin, l’eglise doit s’unir dans la prière.

« Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. » nous dit la Bible dans Colossiens 4 au verset 2.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.