L’édito de Camille du 20 novembre

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des chrétiens et des organisations qui prennent la parole pour défendre des causes ou des populations menacées.

Les actualités du jour regorgent justement d’exemples de ces appels humanistes pour protéger les plus vulnérables, dénoncer des situations inadmissibles ou mettre le doigt sur des problèmes de société.

Commençons avec le Pakistan, touché récemment par de nombreux cas d’enlèvement de jeunes femmes chrétiennes ou hindoues qui sont ensuite converties à l’islam et mariées de force. Face à cette situation, l’archevêque de Karachi appelle l’état à protéger et à assurer la justice à tous citoyens sans distinction.

Au Pakistan toujours, dans le même contexte  précédemment évoquée, la jeune Maira Shabbaz, qui a échappé à ses ravisseurs, est aujourd’hui menacée par des extrémistes. Une pétition en sa faveur réunissant plus de 8 500 signatures, vient d’être adressée au Premier ministre Boris Johnson pour demander au Royaume-Uni de lui accorder l’asile ainsi qu’à sa famille.

En Allemagne, ce sont les églises protestantes et catholiques qui unissent leurs forces dans une campagne contre l’antisémitisme en forte expansion dans le pays.

Parfois, des organisations se positionnent pour d’autres nations. C’est notamment le cas du Conseil d’Églises chrétiennes en France (CÉCEF) qui a exprimé ses préoccupations quant à la situation de l’Arménie. Le CÉCEF invite les chrétiens à faire preuve de solidarité envers le pays meurtri par le conflit qui l’a opposé à l’Azerbaïdjan.

De même, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a lancé un cri d’alerte sur la situation humanitaire catastrophique dans le sud de Madagascar. Le PAM évoque « 1,5 millions de personnes au bord du gouffre ».

Si ces exemples ne sont pas toujours le fait de chrétiens, je pense néanmoins à l’instar de l’évêque d’Erfurt, qu’en tant que chrétiens « nous ne devons pas détourner le regard » quand une situation nous semble inadmissible.

C’est également ce à quoi la Bible nous exhorte dans Proverbes 31 au verset 8 : « ouvre la bouche pour défendre ceux qui ne peuvent parler, pour défendre les droits de tous ceux qui sont délaissés ».

Alors, n’hésitons pas nous aussi à faire entendre notre voix lorsque nous sommes spectateurs de la violence ou du désespoir d’autrui, plus qu’un devoir c’est aussi notre appel.

Camille Westphal Perrier

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.