L’édito de Camille du 22 octobre

Hier, Emmanuel Macron rendait un dernier hommage à Samuel Paty, devenu le visage du combat pour la liberté d’expression. 

Cet hommage était l’occasion de faire l’apologie de la liberté ainsi que la défense de l’enseignement pour « offrir toutes les chances que la République doit à toute sa jeunesse sans discrimination aucune. »

Avec ce discours, le président de la République a également réaffirmé la volonté de l’état de combattre « la bêtise, le mensonge, l’amalgame et la haine des autres ».

Quoi que l’on pense du président ou de sa politique, ces déclarations ne peuvent que nous parler. Car ces combats doivent être aussi les nôtres.

En tant que chrétiens nous sommes, en effet, appelés à développer le fruit de l’Esprit qu’est tout à la fois « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi » (Galates 5 : 22).

Ailleurs, des chrétiens sont persécutés, victimes eux aussi, comme Samuel Paty, de la bêtise, du mensonge et surtout de la haine.

En Iran où Mohammad Reza Omidi, chrétien autrefois musulman, a été condamné à recevoir 80 coups de fouet pour avoir bu le vin de la sainte cène.

En Chine où pas moins de 550 chrétiens ont été arrêtés en seulement quatre mois.

En Inde où le cimetière d’une église catholique a été profané, un acte de vandalisme « méticuleusement planifié ».

Et enfin, au Nigeria où Patrick Justine, un jeune chrétien de 25 ans a été tué à coup de machette alors qu’il rentrait chez lui en sortant du travail.

Je veux aussi leur rendre hommage car ils ne doivent pas être oubliés non plus.

Et pour cela, quel meilleur moyen que de développer le fruit de l’Esprit et de combattre « la bêtise, le mensonge et la haine » avec plus d’amour, de joie, de paix, de patience, de bienveillance, de foi, de douceur et de maîtrise de soi.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.