L’édito de Camille du 25 février : Des acteurs de paix

En République Démocratique du Congo, le docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix et le cardinal Monsengwo Pasinya ont reçu le Grand Prix de Mérite Citoyen. Un prix qui a pour objectif  « d’honorer des acteurs qui se distinguent par des actes concrets exceptionnels, d’intérêt commun, en faveur de la justice, des droits humains, de la paix et de la concorde nationale ».

Célèbre pour son action auprès des femmes victimes de violences sexuelles, Denis Mukwege leur a dédié son prix ainsi qu’à ses « compagnons de lutte tombés sur le champ d’honneur ».

Un prix qui récompense deux hommes croyants, acteurs de paix dans leur pays.

Stan Swamy, prêtre jésuite activiste des droits humains et défenseurs des communautés minoritaires est également reconnu comme un acteur de paix en Inde. Le prêtre octogénaire atteint de la maladie de Parkinson est malheureusement incarcéré depuis le 8 octobre, accusé de sédition au détriment de l’État. Un espoir semble toutefois poindre pour sa libération, alors qu’un activiste enfermé dans la même prison vient d’être libéré pour raison de santé.

Aux États-Unis, plus de 100 leaders chrétiens évangéliques ont signé une déclaration intitulée « Say ‘No’ to Christian Nationalism » (« Dites non au nationalisme chrétien » en français). Dans cette lettre ouverte, ils font part de leurs préoccupations concernant le nationalisme chrétien, s’engagent à soutenir leurs paroles par des actions concrètes et affirment qu’ils ferons de leur mieux pour être fidèles à Jésus et à ceux que le Christ appelle « les plus petits ».

« Nous combattrons la mauvaise théologie par une meilleure théologie. Nous résisterons à la peur avec amour. » écrivent-ils dans cette déclaration qui dénonce notamment les émeutes du Capitole du 6 janvier dernier, qu’ils considèrent comme une insurrections violente, raciste et anti-américaine.

Au Nigéria c’est la Conférence des évêques qui publie une déclaration pour interpeller le gouvernement sur la situation du pays et l’incapacité des autorités à garantir la sécurité des populations. Ils appellent le président Muhammadu Buhari à diriger le pays « sur la base de principes objectifs et positifs de correction, d’équité et surtout de justice ».

Que les actions concrètes de ces chrétiens en République démocratique du Congo, en Inde, aux Etats-Unis et au Nigéria puissent nous montrer le chemin à suivre pour être, à notre tour, des acteurs de paix au quotidien.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.