L’édito de Camille du 25 janvier 2022 : Les aider à grandir

Les actualités du jour nous proposent un focus sur l’enfance et l’éducation. 

Alors que l’on célébrait hier la Journée internationale de l’éducation, l’UNICEF a révélé dans un communiqué que plus de 616 millions d’élèves ont été touchées par des fermetures partielles ou totales de leur établissement scolaire.

Robert Jenkins, chef de l’éducation à l’UNICEF, dénonce « une échelle de perte presque insurmontable pour la scolarisation des enfants ».

Ishmael Alfred Charles est un ancien enfant soldat du Sierra Leone. Aujourd’hui âgé de 29 ans, le chrétien qui a pu se reconstruire et étudier en Angleterre est responsable des programmes de l’organisation Caritas Freetown.

Il est l’un des lauréats des African Genius Awards, un prix qui récompense les personnes ayant contribué au développement de leur pays.

Si l’Eglise catholique ne peut pas effacer le mal qui a été fait à des milliers d’enfants sexuellement abusés, elle oeuvre aujourd’hui pour accompagner les victimes. Elle a notamment mis en place un fonds qui recueille les contributions des évêques et diocèses français, destinées aux victimes de pédocriminalité dans l’Eglise catholique du pays.

Gilles Vermot-Desroches, président de ce Fonds de secours et de lutte contre les abus sur mineurs, a déclaré avoir réuni « 20 millions d’euros« .

« C’est le premier acte. L’Eglise est au rendez-vous de ce qu’elle a annoncé », a-t-il affirmé.

Lundi, des militaires en uniforme ont annoncé à la télévision nationale avoir pris le pouvoir au Burkina Faso. Le président de pays, Roch Marc Christian Kaboré, a lui été arrêté. Une situation qui préoccupe le Secrétaire général de l’ONU qui a fermement condamné ce coup d’État.

Lors de la publication de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2022 il y a quelques jours, Illia Djadi, analyste principal de l’organisation en Afrique subsaharienne, avait alerté sur la situation du Burkina Faso, qu’il décrivait comme un des « épicentre du djihadisme international ».

Il dénonçait notamment la fermetures de « 3 000 écoles » qui privent « un demi-million d’enfants » d’éducation.

L’édito du jour nous invite donc à prier pour les générations futures, à prier pour nos enfants qui subissent les conséquences de la pandémie, les enfants soldats, les victimes d’abus sexuels petits et grands et les enfants du Burkina Faso.

Dans Matthieu 19 au verset 14, Jésus dit : « Laissez les petits enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent ». Tâchons de les protéger et de les aider à grandir.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.