L’édito de Camille du 27 janvier : N’oublions jamais

Aujourd’hui nous sommes le 27 janvier 2021, il y a 76 ans à la même date l’armée rouge a libéré le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Le 27 janvier est naturellement devenue Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Les actualités du jour évoque justement deux initiatives en faveur du souvenir et de la réconciliation.

« Hug a Holocaust Survivor » ou en français, « Réconforte un Survivant de l’Holocauste » est un projet proposé par la Fondation Genesis 123, une ONG qui souhaite créer des ponts entre les juifs et les chrétiens. Elle propose de fournir du soutien et du réconfort aux survivants de l’holocauste qui se retrouvent aujourd’hui isolés et fragilisés par la pandémie. L’idée est de leur envoyer des lettres qui seraient comme des « câlins virtuels ».

En Allemagne, c’est l’association la Marche de la Vie, « Marsch des Lebens », qui propose à des adolescents allemands, descendants de nazis, de devenir bénévoles auprès d’enfants juifs handicapés en Israël.

Des actions importantes pour créer du lien entre les communautés et surtout ne jamais oublier les horreurs qui ont été commises à l’encontre des juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

De manière générale, aussi difficile soit-il d’y faire face nous nous devons de ne pas oublier lorsque des atrocités sont commises à l’encontre d’un peuple, d’une communauté ou d’une religion. Nous nous devons de transmettre l’Histoire pour éviter qu’elle ne se répète.

Parmi les peuples qui ont souffert d’un génocide, je pense aussi aux arméniens  que l’on évoque sur InfoChrétienne aujourd’hui car une église arménienne, située en Turquie, qui datait de 1603 vient d’être rasée. Elle avait été rachetée par un particulier.

Et comment ne pas parler des religions visées par la persécution sans évoquer les chrétiens ?

Au Pakistan, où la chrétienne âgée de 12 ans, Farah Shaheen, pourrait être tenue de retourner vivre chez son agresseur. L’homme qui l’a violée, épousée de force et réduite en esclavage.

En Birmanie, où des chrétiens, de l’ethnie Chin, ont dû quitter leurs villages natals et en construire un nouveau pour vivre en paix.

Et enfin, à Hong Kong, pays où le pasteur sino-américain Francis Chan avait élu domicile avec sa famille pour implanter des églises. Après le rejet de sa demande de visa, il a été contrait de quitter le territoire, laissant derrière lui trois églises de maison. Il s’est déclaré inquiet pour la sécurité des membres de l’église.

En cette Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste je vous encourage à continuer de vous informer. C’est aussi en s’informant pour connaître, comprendre, étudier les enjeux de notre époque et savoir ce qu’il se passe dans le monde que nous serons plus aptes à éviter que les horreurs du passé ne se répètent.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.