L’édito de Camille du 28 septembre : Combattre le bon combat

Les actualités du jour nous proposent un focus sur différents combats, qu’ils soient menés par des associations ou des personnes, chacun de ces combats illustre un pas de plus vers la paix, l’égalité ou tout simplement le respect de la vie humaine.

À commencer par le combat de Heidi Crowter, jeune femme de 26 ans porteuse de trisomie 21, qui se bat contre une loi britannique qui autorise l’avortement jusqu’au terme de la grossesse si le foetus est porteur d’un handicap.

Si elle a perdu jeudi sa contestation judiciaire contre le gouvernement britannique, elle a affirmé vouloir continuer à sa battre pour changer cette législation qu’elle juge « offensante » et « discriminatoire » à l’égard des personnes porteuses, comme elle, de trisomie 21.

Le dialogue interreligieux, ainsi que l’aide humanitaire et notamment la manière cette aide peut aider les communautés religieuses parmi lesquelles les chrétiens persécutés, ont été débattus aujourd’hui au Conseil de l’Europe, dont la présidence est assurée par la Hongrie depuis mai 2021.

International Christian Concern, qui s’est associé au gouvernement hongrois pour l’organisation de cette discussion, estime que cet événement « sensibilisera à l’importance du dialogue interreligieux et présentera des stratégies réussies pour l’avancement du dialogue interreligieux et de la réconciliation dans le monde ».

En Jordanie, le Conseil musulman des anciens et le Centre catholique pour les études et les médias organisent conjointement une conférence sur deux jours, qui a débuté hier, consacrée à la lutte contre la « haine médiatique ».

Cette conférence intitulée « Les médias contre la haine » a pour but de créer un « courant médiatique arabe qui croit à la responsabilité humanitaire des médias et à leur rôle dans la lutte contre la haine ainsi que dans l’élimination de l’extrémisme et de la discrimination ».

Pour finir avec le Kenya, où une association se mobilise pour sensibiliser les hommes aux souffrances liées à la pratique des mutilations génitales féminines encore en vigueur dans de nombreuses communautés. Dans ce pays à la société patriarcale, ils ont un rôle important à jouer pour mettre fin à cette pratique.

Si ces initiatives ont de quoi nous inspirer, rappelons-nous également ce que nous enseigne la Bible sur le « bon combat » à mener, celui de la foi dans 1 Timothée 6 au verset 12.

« Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins. » 

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.