L’édito de Camille du 4 février : Un peu plus de foi

Qui sont les évangéliques ? C’est le titre d’une vidéo publiée par le Conseil national des évangéliques de France (CNEF).

Avec ce court métrage de 4 minutes, le CNEF propose une présentation des chrétiens évangéliques de France. Une initiative qui semble plus que jamais nécessaire alors que dans le contexte du projet de loi « pour conforter les principes de la république », le ministre de l’Intérieur ne cesse de pointer ce mouvement du protestantisme.

Mercredi 3 février, c’était au tour de Mgr de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, d’être auditionné à propos de ce fameux projet de loi. L’évêque a exprimé, une nouvelle fois les inquiétudes de l’Eglise catholique et regrette un projet de loi qu’il juge répressif.

Au Myanmar aussi les chrétiens s’inquiètent, après le coup d’Etat perpétré par les forces armées. Le nouveau pouvoir dominant pourrait être une véritable menace pour les minorités religieuses, y compris les chrétiens.

Au Nigéria, les chrétiens sont toujours plus soumis aux persécutions et on déplore le meurtre du pasteur Amos Arijesuyo. L’homme qui était également professeur à l’Université a été pris dans une embuscade avec quatre autres personnes par une milice peul.

De même en Jamaïque, un culte retransmis en vidéo a capturé des images dramatiques : l’assassinat d’Andrea Lowe-Garwood.  Cette femme âgée de 51 assistait au culte de son église lorsqu’elle a été abattue par balles.

Est-ce que les épreuves renforcent notre foi ? C’est en tout cas ce que la Bible semble indiquer.

« Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés. » nous dit le verset 2 du premier livre de Jacques. Encore une fois, le contexte de chacun ne donne pas la même substance à cette parole. Et c’est avec humilité que j’écris ces mots, depuis mon confort privilégiée de chrétienne résidant dans un pays où je suis libre de pratiquer ma foi.

Cependant, c’est également ce que semble indiquer une enquête menée par le Pew Research Center, qui évalue la manière dont la pandémie a affecté le rapport à la foi dans 14 pays. Elle révèle que globalement, la foi des croyants semble s’être développée dans le contexte de la pandémie.

Quel que soit notre contexte, nous pouvons tous prier pour avoir une foi grandissante. Car comme l’a si bien dit Mgr de Moulins-Beaufort,  le meilleur remède au fanatisme, c’est la « radicalité de la foi », faisant référence à François d’Assise.

Le remède a bien des maux, ne serait donc pas moins de religion, mais peut-être un peu plus de foi, source d’espérance et de réconfort.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.