L’édito de Camille du 4 mai : Reconstruire

Bouleversé par des chrétiens qui se rassemblaient à côté des ruines de leur église au Nigeria, le pasteur américain William PB Devlin a levé des fonds pour reconstruire leur église. Il a rassemblé 30 000 dollars qui ont permis aux 500 membres de l’église de célébrer Pâques dans leur nouveau lieu de culte. Le pasteur Devlin explique qu’il souhaite désormais, de manière régulière, lever des fonds pour reconstruire les églises détruites par des terroristes.

En Chine, pays où les chrétiens sont soumis à une étroite surveillance, le gouvernement met tout en oeuvre pour construire un christianisme compatible avec l’idéologie communiste chinoise. Ce qui se traduit par une restriction de la liberté d’expression et une augmentation de la pression exercée sur les chrétiens. Dernièrement, le gouvernement chinois a supprimé les comptes chrétiens sur le réseau social WeChat ainsi que les applications bibliques sur l’App Store.

De même au Pakistan, les lois sur le blasphème sont utilisés pour soumettre les chrétiens et les minorités religieuses à une sévère persécution. Une proposition de résolution qui souligne l’incompatibilité de ces lois sur le blasphème et des avantages commerciaux dont bénéficient le Pakistan a été débattue dernièrement au Parlement européen.

Après plusieurs mois de sévères restrictions pour les cultes, les croyants belges et irlandais ont reçu de bonnes nouvelles le 29 avril dernier.

Le gouvernement fédéral belge a en effet annoncé que les célébrations religieuses, limitées à 15 personnes depuis l’automne, pourront accueillir 50 personnes dès le samedi 8 mai pour des cultes à l’extérieur. Si l’épiscopat belge salue cette initiative, il demande néanmoins au gouvernement de rétablir la norme relative dans les lieux de culte qui serait moins restrictive pour le vécu de la foi, tout en permettant une protection optimale de la santé publique.

En République d’Irlande les églises sont fermées depuis le 26 décembre. Après presque cinq mois, le premier ministre irlandais, Micheál Martin, a annoncé que les services religieux seront à nouveau autorisés à partir du 10 mai avec toutefois une jauge fixée à 50 personnes.

Les actualités de jour nous invitent à prier pour la « reconstruction » des églises et des communautés chrétiennes. Que ce soit de manière concrète comme c’est le cas au Nigeria, ou de manière symbolique dans les pays où les chrétiens sont persécutés par leur gouvernement comme en Chine ou au Pakistan ainsi que dans ceux où la crise sanitaire a impacté les rassemblements religieux.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.