L’édito de Camille du 6 janvier : Pratiquer la justice, aimer la miséricorde et marcher humblement avec Dieu

« On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Eternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu. »

Ce verset, qui figure parmi mes préférés, se trouve au chapitre 6 verset 8 du livre de Michée.

Pratiquer la justice, c’est ce que compte faire le prêtre jésuite Ignatus Ismartono en Indonésie qui lutte contre le trafic d’êtres humains avec l’association dont il est le directeur, Sahabat Insan ce qui signifie en français « amitié et humanité ».

C’est également le combat de l’artiste chrétien américain Tauren Wells. Il vient d’annoncer que les bénéfices de son nouveau titre, intitulé « All God’s Children », seront reversés à la fondation créée par Tim Tebow, joueur de football américain, qui lutte contre la traite des êtes humains.

Faire preuve de miséricorde dans le sens d’avoir de la compassion pour l’autre, est au coeur de la mission de l’organisation Samiritan’s Purse, créée par Franklin Graham. L’organisation vient de déployer un hôpital d’urgence en Caroline du Nord pour venir en aide aux hôpitaux de la région submergés par les cas de Covid-19.

« Marcher humblement avec son Dieu », c’est tout ce que l’on peut souhaiter au sénateur Raphael Warnock, le démocrate fraichement élu en Géorgie dont l’élection est historique, puisqu’il devient le premier sénateur noir de son Etat. L’homme est également pasteur et officie dans la célèbre église d’Atlanta où Martin Luther King a été lui-même pasteur jusqu’à son assassinat.

Notre monde est souvent injuste malheureusement, comme c’est le cas en Inde, où l’on déplore de nouvelles victimes des lois anti-conversion. Une coréenne chrétienne et trois indiens sont accusés de tentatives de conversion frauduleuse alors qu’ils menaient des opérations humanitaires dans le contexte de la pandémie.

Mais que cela ne nous empêche pas de « pratiquer la justice », « d’aimer la miséricorde » et de « marcher humblement » avec notre Dieu. Nous ne pouvons pas tout contrôler, mais nous pouvons choisir chaque jour de suivre cet enseignement.

Voilà de quoi nous inspirer, en ce 6 janvier, jour de Noël pour les Arméniens, alors que nous avançons dans nos vies à la suite du Seigneur !

Camille Westphal Perrier

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.