L’édito de Camille du 7 décembre

« Être chrétien, ce n’est pas vivre dans une bulle de bénédictions. J’ai compris que nous vivons dans un monde brisé. Nous vivons dans un monde de souffrance, où la douleur est une réalité. »

C’est ce qu’a déclaré Chris Lee, révérend de l’église Acton’s St Saviour’s Church de Londres alors qu’il témoigne des deux fausses-couches qu’il vient de vivre avec son épouse.

« Ma foi en Dieu ne signifie pas que je n’aurai pas de temps douloureux », a-t-il ajouté.

Parfois, en tant que chrétien, nous pouvons être tenté de croire que nous allons être protégé de tout mal. Si Dieu est bel et bien présent au coeur de nos tempêtes, et que sa nature ne change jamais quoi que nous traversons, cela ne nous empêche pas de passer par des saisons douloureuses.

Je pense que nous pouvons tous en témoigner et trop souvent l’actualité nous montre les grandes souffrances que traversent nos frères et soeurs dans le monde. Comme c’est le cas actuellement pour la congrégation de la Middle Collegiate Church, église historique de Manhattan qui abrite la Liberty Bell, qui vient d’être ravagée par un incendie.

Pourtant, les nouvelles du jour, nous donne deux exemples de l’action de Dieu dans des régions où la situation des chrétiens, habituellement victimes de persécution, connaît des avancées significatives.

Ce qui, à mon avis, mérite d’être souligné !

Au Pakistan, six chrétiens accusés de blasphème pour avoir jeté des livres contenant le nom de Mahomet, ont été acquittés alors qu’ils risquaient l’emprisonnement à vie ou même la peine de mort. Le Conseil des Oulémas, principale autorité religieuse du pays, ont conclu que les prévenus étaient analphabètes et donc innocents. Un signe d’espoir pour les chrétiens du Pakistan !

De même au Soudan, les chrétiens de l’État de Gezira vivent un moment historique, alors que le gouverneur Abdalla Ali Ahmed Idriss a pris la décision de leur accorder des terres pour construire des églises. Ainsi, l’Église Soudanaise de Christ va bénéficier de trois parcelles de terrain, tandis qu’une autre sera allouée à l’Église Évangélique.

Si la souffrance est une réalité de la vie qui touche aussi les chrétiens, ne manquons pas d’être reconnaissant lorsque Dieu agit.

Dans les deux cas, il est le même : un Dieu bon et aimant. Car, si nous vivons dans un monde brisée, nous avons tout de même l’incroyable privilège d’avoir une relation avec le créateur de l’Univers.

Et cela aussi, mérite à mon avis amplement d’être souligné !

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.