L’édito de Camille du 7 octobre : Affligés mais pas écrasés

Nous vous avions déjà parlé les 26 et 27 septembre derniers de plusieurs attaques qui ont causé la mort de 49 personnes au Nigeria. 

38 chrétiens sont parmi les victimes, attaqués dans leur village de Madamai. Ils ont récemment été enterrés dans une fosse commune. Lors de l’office funèbre, le révérend Michael Cosmas Magaji a encouragé les fidèles.

« Il est vrai que nous sommes affligés mais pas écrasés. Cela signifie que, même si nous souffrons d’une affliction, d’un rejet et d’un abandon terribles, nous ne serons pas vaincus par cela à cause de la puissance de soutien de Dieu. » a déclaré le pasteur avec émotion.

Esin a quitté l’Afghanistan avant la prise de pouvoir des Talibans suite aux menaces de mort qui pesaient sur sa vie à cause de sa foi chrétienne.

Aujourd’hui, elle explique que son visa expire dans quelques jours. Elle craint de devoir retourner en Afghanistan.

Des actualités qui nous invitent à la prière, pour ces chrétiens « affligés mais pas écrasés » au Nigeria et pour cette jeune femme afghane, pour que malgré les difficultés auxquelles elle fait aujourd’hui face, elle ne soit pas « écrasée » et obtienne un nouveau visa.

La défenseure des droits Claire Hédon a publié mardi 5 octobre un communiqué de presse dans lequel elle alerte sur les « discriminations systémiques » vécues par la communauté des gens du voyage. Dans un rapport qui accompagne sa déclaration, elle propose une série de 17 recommandations.

En conclusion, Claire Hédon « invite les gens du voyage et les associations qui les représentent à la saisir », pour que cette communauté qui est aujourd’hui affligée ne finissent pas par être « écrasée » par les discriminations auxquelles elle fait face.

La proposition de loi interdisant les thérapies de conversion, pratiques qui entendent transformer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale mardi.

À l’issue du vote, Laurence Vanceunebrock s’est félicitée du résultat, affirmant que « c’est faire preuve d’humanité que de considérer chacun avec respect ». Pour rappel, dans le contexte de cette proposition de loi, le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) et l’Eglise catholique ont réitérer « leur opposition à ces pratiques ».

Un encouragement à faire preuve de bonté envers notre prochain, sans distinction, et à prier encore et toujours pour ceux qui sont affligés.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.