L’édito de Camille du 9 juillet : Nayab Gill, 13 ans, mariée de force au Pakistan

Le 1er juillet, la Haute Cour de Lahore a confirmé le mariage de Nayab Gill, chrétienne pakistanaise âgée de 13 ans avec Saddam Hayat, un trentenaire accusé d’avoir enlevé la jeune fille, de l’avoir forcée à se convertir à l’islam et à l’épouser. 

Malheureusement, le cas de Nayab Gill n’est pas isolé et plus de 1000 autres jeunes filles issues des minorités religieuses au Pakistan, vivent le même sort chaque année.

En Inde, les minorités religieuses sont également régulièrement victimes de discrimination et de persécution. C’est ce dont témoigne, le comité de travail de l’Union catholique de l’Inde qui a exprimé sa préoccupation face à l’augmentation des violence à l’encontre des minorités religieuses, dont les chrétiens, dans le pays.

L’organisation a également rappelé que « les chrétiens partagent un héritage commun, une histoire collective avec leurs compatriotes indiens ».

Des incendies criminels et autres actes de destructions se sont récemment multipliés au Canada contre des églises catholiques. Des incidents survenus à la suite de la découverte de milliers de tombes d’enfants autochtones sur des sites d’anciens pensionnats dirigés par les catholiques.

Des actes vandalisme condamnés par les dirigeants autochtones qui ont appelé à des approches plus pacifiques pour faire face aux sentiments « de rage, de frustration et de douleur » que la découverte de ces tombes anonymes a provoqué.

En France, une chrétienne, ancienne employée de la RATP qui avait été licenciée pour avoir refusé de dire « je le jure » lors de sa prestation de serment en raison de ses croyances religieuses, vient de remporter la bataille juridique.

Quatorze ans après les faits, la Cour de cassation a finalement donné raison à la croyante, soulignant que l’on peut « substituer une formule exprimant un engagement solennel aux termes ‘je le jure' » sans pour autant « modifier la substance du serment qui doit être prononcé ».

Des actualités qui s’intéressent à la liberté religieuse et à la liberté de conscience et qui nous invitent à la prière.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.