L’édito de Camille : un mois de janvier centré sur la prière

Le mois de janvier est décidément placé sous le signe de la prière ! La semaine universelle de prière débutée le 8 janvier s’achèvera dimanche 15, tandis que du 18 au 25 janvier aura lieu la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. 

Commencer l’année en priant semble être une bonne initiative. Justement, la semaine universelle de prière, événement proposé par l’Alliance évangélique européenne (EEA), mis en place en France par le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) s’achèvera ce dimanche.

Comme le rappelle le CNEF, « prier est la meilleure manière d’exprimer à Dieu notre réelle dépendance ». Il est encore temps de participer à cette initiative (si ce n’est pas déjà le cas) ce week-end. Alors apportons au Seigneur nos projets, nos aspirations, nos joies et nos peines pour cette nouvelle année car sans lui, même nos meilleures résolutions sont vouées à l’échec !

(Rendez-vous sur l’application mobile « Prier ensemble » co-créée par le CNEF et BLF Editions pour en savoir plus).

Et dans quelques jours, mercredi prochain, débutera la semaine de  prière pour l’unité des chrétiens (du 18 au 25 janvier), une initiative œcuménique lancée en 1908 qui encourage les chrétiens de toute confession à prier pour l’unité « telle que le Christ la veut, par les moyens qu’Il voudra ».

Chaque année, le thème de cette semaine de prière est inspiré par un passage de la Bible. Pour cette édition 2023, c’est un texte du prophète Esaïe qui a été choisi, une exhortation à rechercher la justice et le bien.

« Apprenez à faire le bien, recherchez la justice. » Esaïe 1:17

Un défi de taille qui est encore et toujours d’actualité à notre époque !

Deux belles invitations à garder nos yeux fixés sur l’essentiel en 2023.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.