L’édito de la semaine du 07/10/2022 avec Camille : droits religieux des condamnés, Congrès Mission, RDC, Monsieur le Curé

L’édito de la semaine avec Camille, c’est un résumé des quatre sujets phares qui ont animé la sphère chrétienne cette semaine.

Le Texas a exécuté mercredi soir un détenu, membre d’une église baptiste, qui avait demandé à ce que son pasteur lui impose les mains durant son exécution. Une demande qui avait fait l’objet d’une bataille judiciaire et finalement été acceptée par la Cour suprême américaine en mars dernier.

John Ramirez, 38 ans, a reçu une injection létale à la prison de Huntsville, et sa mort a été prononcée à 18h41, ont déclaré les autorités pénitentiaires.

Ces dernières n’ont pas précisé si un pasteur avait finalement posé ses mains sur le détenu au moment de sa mort.

La 8e édition du Congrès Mission a eu lieu à Paris le weekend dernier. Expression de la vitalité catholique en France, cet événement nous rappelle qu’il existe bel et bien un élan missionnaire dans notre pays !

Il a rassemblé près de 7 300 personnes autour du sujet de l’évangélisation. Des catholiques bien sûr, mais aussi des évangéliques, même s’ils étaient minoritaires. Découvrez le témoignage enthousiaste de l’un d’eux sur le site d’InfoChrétienne.

En République démocratique du Congo, une attaque attribuée aux rebelles ADF (Forces démocratiques alliées) a fait au moins dix morts parmi les civils, dont un pasteur de l’église anglicane, et une vingtaine de disparus. Elle a eu lieu mardi soir dans la province du Nord-Kivu, dans l’est du pays.

Lundi, au moins 13 personnes dont trois militaires avaient été tuées dans une autre attaque attribuée à ces rebelles.

Cette semaine, l’ONU a déclaré être préoccupée quant à la « prolifération des discours de haine et des messages incitant à la violence, à la discrimination et à l’hostilité » dans le pays. Un an avant les prochaines élections présidentielles, l’organisation estime qu’il est important que la « situation sécuritaire » ne se détériore pas davantage.

Pour rappel, la RDC est classée 40e dans l’Index mondial de Persécution des Chrétiens 2022 de l’ONG Portes Ouvertes. L’organisation indique que si le pays « est très majoritairement » chrétien, « des groupes armés islamistes persécutent violemment les chrétiens du Nord-Est et menacent la liberté de culte ».

« Monsieur le Curé fait sa crise », spectacle adapté du livre de l’ancien rédacteur en chef de La Vie, Jean Mercier, mis en scène par Mehdi Djaadi et produit par Première Partie, était joué en avant-première le 29 septembre à Paris.

Un seul-en-scène qui alterne entre humour et profondeur brillamment interprété par Reynold de Guenyveau. Cette pièce qui s’intéresse à la vie d’une paroisse, vue par les yeux de son Curé en détresse, est surtout une invitation à « aimer les gens dans la durée, avec leurs mauvais plis indéfroissables ».

Elle sera jouée aux quatre coins de la France, principalement en église.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.