Les chrétiens désormais minoritaires en Angleterre et au Pays de Galles

Pour la première fois, moins de la moitié de la population en Angleterre et au Pays de Galles se déclare chrétienne, selon de nouveaux résultats du recensement 2021 publiés mardi, qui brossent le portrait d’une population plus diverse.

Si répondre à la question de la religion se fait sur la base du volontariat, 94% de la population a fait ce choix contre près de 93% lors du dernier recensement il y a 10 ans.

46,2% de la population, soit 27,5 millions de personnes, se décrit comme chrétienne, en baisse de 13,1 points par rapport à 2011, selon l’Office national des statistiques (ONS).

La case « pas de religion » arrive en deuxième place (37,2%, en hausse de 12 points), tandis que 6,5% (3,9 millions de personnes) se décrivent comme musulmans contre 4,9% en 2011, et 1,7% hindous contre 1,5% il y a 10 ans.

Londres connaît toujours la plus grande diversité religieuse, avec seulement un quart (25,3%) de ses habitants s’identifiant comme chrétiens.

Sans être surpris par ces résultats, l’archevêque d’York, l’un des deux chefs spirituels de l’Eglise anglicane, a observé que « l’ère où beaucoup de gens s’identifiaient automatiquement comme chrétiens est derrière nous, mais d’autres études montrent que les mêmes gens cherchent vérité et sagesse spirituelles et des valeurs à suivre dans leur vie ».

« Evidemment le Royaume-Uni est un pays divers, c’est quelque chose qui doit être bienvenu », « cela inclut la diversité de religion », a déclaré le porte-parole du Premier ministre Rishi Sunak.

Coïncidence, Rishi Sunak, premier chef du gouvernement britannique de religion hindoue et d’origine indienne, reçoit mardi à Downing Street l’aumônier de l’archevêque de Canterbury, Tosin Oladipo, et d’autres invités de la communauté chrétienne pour l’Avent, la période qui précède Noël.

Une population plus diverse

Les autres volets du recensement publiés mardi traduisent une diversification de la population en Angleterre et au Pays de Galles, qui s’identifie très majoritairement comme blanche (81,7% en 2021, contre 86% en 2011). Au sein de ce groupe, 74,4% s’identifie comme anglais, gallois, écossais, nord-irlandais ou britannique, en baisse continue depuis 2011 (80,5%) et 2001 (87,5%).

Le deuxième groupe ethnique regroupe les Asiatiques, terme qui au Royaume-Uni désigne en premier lieu les populations originaires du sous-continent indien, Asiatiques britanniques ou Asiatiques gallois, qui représentent 9,3% de la population et a connu la hausse la plus importante (contre 7,5% en 2011). Par ordre d’importance numérique, ce groupe est composé de personnes ayant des origines indiennes, pakistanaises, « autres asiatiques », bangladaises, chinoises.

Les populations « noires, noires britanniques, noires galloises, caribéennes ou africaines » s’élèvent à 4%, contre 3,3% il y a 10 ans.

10,1% des foyers regroupent des membres qui s’identifient comme appartenant à deux groupes ethniques différents ou plus. Les questions sur les groupes ethniques ont été introduites en 1991 dans le recensement.

Quant aux langues, 91,1% des résidents habituels âgés de trois ans et plus parlaient en 2021 principalement l’anglais – anglais ou gallois au Pays de Galles – contre 92,3% il y a 10 ans. Les autres langues principales les plus courantes sont le polonais, le roumain, le pendjabi et l’ourdou.

La Rédaction (avec AFP)

Crédit image : Shutterstock/ Martin Hibberd

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.