« Les chrétiens d’Orient interdits de publicité sur ⁦⁦France Inter » ? Radio France revient sur sa décision

« L’Oeuvre d’Orient ne voit pas en quoi la mention des chrétiens d’Orient et de leur mission humanitaire, au service de tous, serait de nature à choquer les convictions des auditeurs. »

Depuis plusieurs années, en décembre, l’organisation caritative L’Oeuvre d’Orient diffuse des messages publicitaires payants sur les ondes de Radio France. Cette année, la radio avait rappelé dans un premier temps à l’organisation que « les messages publicitaires ne doivent contenir aucun élément de nature à choquer les convictions religieuses, philosophiques ou politiques des auditeurs ».

Une décision qui interrogeait l’organisation, qui annonçait alors sur Twitter, « les chrétiens d’Orient interdits de publicité sur ⁦⁦@franceinter »⁩.

« L’Oeuvre d’Orient ne voit pas en quoi la mention des chrétiens d’Orient et de leur mission humanitaire, au service de tous, serait de nature à choquer les convictions des auditeurs. L’Oeuvre d’Orient est fermement attachée à la laïcité républicaine, au respect de toutes les religions, et aussi à la liberté d’expression. L’Oeuvre d’Orient n’a pas souhaité de polémique publique et regrette l’impossibilité de dialoguer et de se faire comprendre. Ses appels à la médiatrice sont restés sans réponse. Devant l’urgence des besoins, des populations du Moyen-Orient, l’Oeuvre d’Orient demande à la présidence de Radio France de modifier sa position. »

Ce communiqué avait suscité de nombreuses réactions, parmi lesquelles celle de Valérie Boyer, sénatrice des Bouches-du-Rhône.

Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée, demandait à son tour à France Inter de « revenir sur cette décision ».

L’abbé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles, se demandait s’il « y a donc des pauvres et des persécutés qu’on doit cacher ».

Quelques heures plus tard, Radio France publiait à son tour un communiqué afin d’apporter des « précisions relatives à la demande de campagne publicitaire de l’Oeuvre d’Orient ».

« Radio France a apporté une réponse positive à l’association tout en lui indiquant la nécessité de ne pas faire exception au cadre qui s’applique à tous les messages et à tous les annonceurs sur le service public. »

Radio France précise en premier lieu que « le choix du mot ‘choquer’ dans l’article 37 du Cahier des missions et des charges de Radio France pris par décret le 13 novembre 1987, […] n’appartient pas à Radio France mais aux autorités compétentes ».

Elle ajoute qu’au regard « de ce cadre et de la visée de l’article 37, Radio France veille à ne pas diffuser de publicité faisant référence à une communauté religieuse, philosophique ou politique, quelle qu’elle soit, sur ses antennes ». Mais que « sensible à l’engagement associatif et soucieuse de le soutenir », Radio France a donné une réponse positive à l’Oeuvre d’Orient, en lui proposant de parler de « l’Oeuvre d’Orient » au lieu de parler des « Chrétiens d’Orient » dans son message publicitaire.

Le média rappelle qu’en octobre dernier, alors que le Liban était frappé par la double explosion, « l’association avait sollicité Radio France pour une campagne ponctuelle en soutien aux Chrétiens d’Orient figurant parmi les populations affectées », et que ses auditeurs avaient été nombreux à réagir à cela.

« Le service public a fait une exception très ponctuelle à cette règle au bénéfice de l’Oeuvre d’Orient en octobre dernier : lors d’une journée spéciale en soutien au Liban suite à l’explosion qui a causé des ravages humanitaires dans sa capitale, l’association avait sollicité Radio France pour une campagne ponctuelle en soutien aux Chrétiens d’Orient figurant parmi les populations affectées. Au regard du caractère très circonstancié de ce message, Radio France avait donné une suite exceptionnellement favorable à cette demande. Les auditeurs des antennes de Radio France, très attentifs au respect du principe de neutralité religieuse, philosophique et politique du service public, avaient alors été nombreux à réagir et à questionner Radio France sur ce choix. Lors de la nouvelle sollicitation d’Oeuvre d’Orient en cette fin d’année, Radio France a signifié à l’association la nécessité de ne pas faire exception au cadre qui s’applique à tous pour cette prochaine campagne. »

M.C.

Crédit image : JeanLucIchard / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.