Les églises rupestres de Lalibela aux mains des rebelles en Éthiopie

L’UNESCO appelle à « la protection de la valeur universelle exceptionnelle et de l’héritage de ce site précieux ».

En Éthiopie, le conflit au Tigré est en pleine recrudescence et s’étend désormais à la région voisine de l’Amhara. Jeudi 5 août, les rebelles ont pris le contrôle de Lalibela. Les onze églises taillées dans les roches de cette ville sont un haut-lieu du christianisme éthiopien.

Un des habitants de Lalibela a déclaré auprès de l’Agence France Presse que des rebelles de la région éthiopienne du Tigré ont pris la ville.

« Ils sont arrivés dans l’après-midi et il n’y a pas eu de combats. Il n’y avait pas de forces de sécurité dans les environs. Les forces du TPLF (Front de libération du peuple du Tigré) sont dans la ville maintenant. »

L’UNESCO a rapidement exprimé sa « profonde préoccupation face aux informations faisant état de l’extension du conflit à la ville de Lalibela » et a appelé à « la protection de la valeur universelle exceptionnelle et de l’héritage de ce site précieux ».

« Lalibela est un lieu de pèlerinage, de dévotion et de paix : il ne doit pas être un lieu d’incitation à la violence et aux conflits. »

Martin Griffiths, secrétaire général des Nations-Unies s’est rendu Éthiopie la semaine dernière, et notamment dans la région du Tigré où 5,2 millions de personnes, soit 90% de la population, ont besoin d’une assistance vitale.

« C’est ma plus haute priorité que chaque Éthiopien ayant besoin d’aide humanitaire – qu’il s’agisse du Tigré, de l’Amhara, de l’Afar, ou même de toutes les régions de ce pays – reçoive de l’aide », a-t-il affirmé à l’issue de cette visite.

Ces onze églises monolithes, inscrites au Patrimoine Mondial, ont été creusées et taillées dans la roche au XIIIème siècle, avec l’objectif de faire de la ville de Lalibela faire une « Nouvelle Jérusalem » après les conquêtes musulmanes.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.