Les évêques de France mettent en garde sur le projet de loi bioéthique

Le conseil permanent de la Conférence des évêques de France s’est exprimé mardi 6 octobre dans une déclaration exprimant ses inquiétudes et mises en garde face au projet de loi bioéthique. Un texte publié à deux jours de l’examen par l’Assemblée nationale de la proposition de loi sur l’allongement des délais de l’IVG. 

Mardi 6 octobre, le conseil permanent de la Conférence des évêques de France a publié une déclaration  intitulée « Violences, catastrophes naturelles, bioéthique…notre société est-elle fraternelle ? » qui exprime son opposition au projet de loi bioéthique.

Le texte s’appuie sur la nouvelle encyclique du Pape François, Fratelli tuttiet questionne sur l’aspect fraternel de notre société :

« Une société peut-elle être fraternelle lorsqu’elle n’a rien de mieux à proposer aux mères en détresse que l’élimination de l’enfant qu’elles portent ? Une société peut-elle être fraternelle lorsqu’elle organise la naissance d’enfants qui n’auront pas de père, tout au plus un géniteur ? »

Alors que demain, jeudi 8 octobre, la proposition de loi sur l’IVG proposée par le groupe Ecologie, Démocratie, Solidarité sera examinée à l’Assemblée Nationale, les évêques expriment également leurs réticences quant à l’allongement des délais de l’avortement.

Ils invitent « tous les citoyens, spécialement les catholiques à s’informer de ces sujets et à faire connaître leurs réticences et leur opposition ».

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.