Les Français et l’IVG : Que dit le sondage commandé à l’Ifop par l’association Alliance Vita ?

L’association pro-vie Alliance Vita a commandé un sondage à l’Ifop qui analyse le point de vue des Français sur l’avortement.

Alors que la proposition de loi pour allonger le délai d’accès à l’IVG sera étudiée à l’Assemblée nationale jeudi 8 octobre, l’association Alliance Vita a commandé un sondage à l’Ifop mettant en lumière le rapport que les Français entretiennent avec l’avortement.

Le sondage publié ce mercredi 7 octobre se base sur une enquête menée auprès d’un échantillon de 1 039 personnes « représentatif de la population française âgé de 18 ans et plus ». Des interviews ont été réalisées entre le 30 septembre et le 1er octobre de cette année par questionnaire auto-administré en ligne.

D’après l’institut de sondage, les Français se montrent « très partagés face à l’avortement« , puisque 51% des personnes interrogées estiment qu’une « telle situation est préoccupante car avorter reste un acte que l’on préférerait éviter ». Un avis qui est partagé par 52% de femmes.

Tandis que 49% des Français interrogés jugent que l’avortement relève « d’une situation normale car avorter est un acte auquel les femmes peuvent être exposées au cours de leur vie ».

En revanche,  le fait que « l’avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre pour les femmes » est un avis partagé par 92% des personnes ayant répondus à ce sondage.

Et c’est 73% des répondants qui pensent que « la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l’Interruption Volontaire de Grossesse ».

C.P

 

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.