Les parents d’Archie Battersbee perdent leur combat pour garder leur fils sous assistance respiratoire

Les parents d’Archie Battersbee, âgé de 12 ans, ont perdu lundi 25 juillet leur bataille pour que leur fils soit maintenu sous assistance respiratoire. La Cour d’appel a estimé qu’il était dans l’intérêt du jeune garçon d’arrêter les traitements, donnant raison au corps médical. 

Archie Battersbee, 12 ans, a subi de graves lésions cérébrales après un incident survenu le 7 avril dernier. Il a été retrouvé inconscient par sa mère, Hollie Dance, après avoir participé à « un défi » sur internet.

Le jeune garçon, qui n’a pas repris connaissance depuis, a été placé sous assistance respiratoire. Alors que les médecins veulent arrêter les traitements, ses parents se battent pour contrer cette décision. La Haute Cour a rendu sa décision le 15 juillet dernier affirmant qu’il était dans l’intérêt d’Archie de cesser de le maintenir en vie.

Soutenus par le Christian Legal Center (CLC), les parents d’Archie, Hollie Dance et Paul Battersbee, sont allés devant la Cour d’appel pour contester cette décision.

Mme Dance a déclaré qu’elle pensait que son fils « avait besoin de plus de temps » pour récupérer. « Nous ne sommes pas d’accord avec l’idée de la dignité dans la mort. Nous l’imposer et hâter sa mort à cette fin est profondément cruel », a-t-elle ajouté.

Elle estime que « c’est à Dieu de décider ce qui doit arriver à Archie, y compris si, quand et comment il doit mourir ».

Christian Today rapporte que lors du jugement rendu hier, lundi 25 juillet, les juges de la Cour d’appel Sir Andrew McFarlane, Lady Justice King et Lord Justice Peter Jackson ont déclaré que les médecins pouvaient légalement arrêter l’assistance respiratoire qui maintien Archie en vie.

Selon la BBC, Sir Andrew a indiqué que le personnel médical n’avait vu « aucun signe de vie » chez le patient et que « toutes ses fonctions corporelles sont maintenant maintenues par des moyens artificiels ».

Il a ajouté que les croyances religieuses d’Archie étaient « insuffisantes » pour justifier la poursuite des soins.

Dévastée suite à cette décision, Mme Dance a rappelé que tout ce qu’ils demandent « depuis le début », « c’est que l’on donne plus de temps à Archie et que l’on respecte ses souhaits » et ceux de sa famille.

« Lorsqu’il doit mourir, nous pensons que cela doit se faire à la manière de Dieu et au moment de Dieu. Pourquoi cette précipitation ? Pourquoi l’hôpital et les tribunaux sont-ils si désireux de faire avancer les choses aussi vite que possible ? »

« Les parents ont besoin de soutien, pas de pression. Ce que nous avons vécu est épuisant. Nous ne devrions pas avoir à nous battre sans fin contre l’hôpital devant les tribunaux pour obtenir ce que nous pensons être juste pour Archie », a-t-elle poursuivi.

Le Christian Legal Center a indiqué à Christian Today que la famille, qui dispose d’un sursis jusqu’à mercredi 14 heures, allait examiner ses options juridiques.

Dénonçant une « décision décevante » de la Cour, l’organisation a affirmé rester « aux côtés de la famille d’Archie ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.