L’est de la République Démocratique du Congo « sous le contrôle des prédateurs »

Les évêques de RDC témoignent de la situation de leur pays auprès de l’organisation caritative Aide à l’Église en Détresse.

En mars dernier, l’organisation des Nations Unies alertait sur « l’ampleur alarmante des violences dans l’est du pays », en proie aux affrontements avec des groupes armés et des insurgés. Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, dénonçait « la généralisation des discours de haine » et parlait alors d’une « hausse annuelle de 21% des violations des droits de l’homme en 2020 ».

La conférence épiscopale nationale du Congo RDC (CENCO) s’est exprimée auprès de l’organisation caritative Aide à l’église en détresse. Les évêques dénoncent « l’occupation des terres », « l’exploitation illégale des ressources naturelles », mais aussi « l’islamisation de la région au mépris de la liberté religieuse ».

Au cours de la visite de la CENCO au Nord-Kivu et en Ituri, où « les victimes se comptent par milliers », les évêques ont entendu des témoignages relatifs à des conversions forcées à l’islam.

Selon la CENCO, « nous ne pouvons espérer le développement de ce pays tant que l’Est reste sous le contrôle des prédateurs ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.