L’Etat Islamique revendique la décapitation de 3 chrétiens au Mozambique

Lors de l’assaut du village de Nangade, l’Etat Islamique aurait décapité trois chrétiens au Mozambique.

L’Agence Fides révèle que l’Etat Islamique a revendiqué la décapitation de trois chrétiens au Mozambique, lors de l’assaut du 26 juillet contre le village de Nangade. Entre le 1er juin au 21 juillet, 90 attaques ont été enregistrées. A ce jour, 946 508 personnes ont fui leur foyer en raison de la guerre.

L’organisation Barnabas Fund évoque elle aussi la décapitation de deux chrétiens le 30 juillet, près du village de Nova Zambézia dans le district de Macomia, Cabo Delgado, lors de l’attaque d’un minibus, également revendiquée par l’Etat Islamique. Selon Barnabas Fund, l’organisation terroriste aurait affirmé, « par la grâce de Dieu Tout-Puissant, les soldats du califat… ont tué deux chrétiens, les ont décapités et leur ont tiré dessus avec des armes ».

Au Mozambique, les Forces de défense rwandaises agissent aux côtés des Forces de l’armée mozambicaine et de la Communauté de développement de l’Afrique australe. Dans un communiqué publié le 2 août dernier, les Forces de défense rwandaises affirment avoir lancé des opérations offensives pour détruire les bases terroristes dans la forêt de Catupa, au nord-est du district de Macomia, dans la province de Cabo Delgado. Ces opérations ont permis la libération de plus de 600 otages.

« Les groupes terroristes de l’État islamique au Mozambique (IS-MOZ) ont été contraints de fuir vers les localités de Nkoe et Nguida dans le même district car ils sont toujours traqués par les forces conjointes », poursuit le communiqué.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.