L’évangéliste danois Torben Søndergaard toujours en détention aux Etats-Unis, deux mois après son arrestation

Arrêté en juillet dernier, l’évangéliste Torben Søndergaard, fondateur du ministère The Last Reformation, est toujours détenu en isolement dans le centre de détention du comté de Baker de la police de l’immigration américaine en Floride. 

Torben Søndergaard est un évangéliste danois, fondateur du ministère The Last Reformation. Dans un post publié en juillet sur son compte Facebook (qui n’est aujourd’hui plus accessible), l’évangéliste avait annoncé être détenu en isolement au centre de détention du comté de Baker de l’ICE (Immigration and Customs Enforcement, c’est-à-dire la police de l’immigration américaine) en Floride.

Son épouse Lene Søndergaard a publié un communiqué le 14 septembre dernier sur le site « Les amis de Torben » pour apporter des clarifications concernant le motif de l’arrestation de l’évangéliste. Elle explique vouloir « clarifier tout malentendu autour de l’idée que Torben est détenu sur des accusations de contrebande d’armes ».

En juillet, l’évangéliste avait en effet expliqué avoir été arrêté par la police pour ses « activités illégales de contrebande d’armes du Mexique vers les Etats-Unis ». Des accusations qu’il avait démenti, affirmant : « Je n’ai jamais rien eu à voir avec la contrebande d’armes. Je ne sais rien sur la contrebande d’armes ».

Un mois après son arrestation, Torben Søndergaard a obtenu des documents de l’agence de l’immigration et des douanes. Au vu de ces documents, son avocat confirme qu’il n’a pas été arrêté sous motif de trafic d’armes.

« Il n’y a aucune référence à la contrebande d’armes ou à tout autre crime dans les documents qui ont été fournis », écrit Lene.

Dans sa dernière publication sur Facebook publiée le 10 septembre, l’évangéliste fait le point sur ces 72 jours de détention, il rapporte qu’une des choses qu’il l’a gardé « en vie » est de savoir qu’il s’agit seulement « d’une saison » de sa vie qui « sera bientôt terminée ».

« Une des choses qui m’a gardé en vie est le fait de savoir que cette saison dans laquelle je suis maintenant n’est qu’une saison – une saison qui est très importante, mais aussi une saison qui, espérons-le, sera bientôt terminée […] Comme je le dis souvent, pour qu’un arbre porte plus de fruits, il a besoin de racines plus profondes, il en est de même pour nous. »

Il remercie également toutes les personnes qui prient pour lui et pour sa famille et appelle à prier pour « que la vérité sorte bientôt » et qu’il puisse être libéré.

« Priez pour que la vérité sur tout cela sorte bientôt, et que je sois bientôt libre, et nous obtiendrons nos papiers et entrerons dans la prochaine saison de notre vie. Je sais que Dieu travaille, et comme je l’ai dit au début, j’espère que la semaine prochaine je pourrai partager plus de détails sur ce qui se passe ici. Alors RESTEZ FORT jusque là ! COMPRENEZ votre saison – que nous ne voyons pas toujours des FRUITS incroyables dans notre vie, mais nous devons également avoir des RACINES profondes dans notre vie, afin que nous puissions rester debout et ne jamais tomber ! »

Demandeur d’asile

En 2019, Torben Søndergaard a quitté le Danemark avec sa famille et a demandé l’asile aux Etats-Unis après la sortie d’un reportage qui s’attaquait à son ministère sur la télévision nationale. Dans ce documentaire, l’évangéliste était décrit comme un menteur et un charlatan qui abusent des enfants et des personnes mentalement instables par le biais de guérisons et de soi-disant « exorcismes ».

« Je fais mon ministère depuis 18 ans. Je n’ai jamais eu de problème, je n’ai jamais eu de plaintes », avait-il déclaré à l’époque. « Bien sûr, il y a eu des malentendus. Peut-être que des gens ont été blessés, etc., comme toutes les autres églises et tous les autres ministères ».

Le Conseil de la presse danois a jugé plus tard qu’il avait été induit en erreur par les journalistes qui ont réalisé le documentaire, mais Torben Søndergaard a estimé que les accusations dont il a fait l’objet ont entaché sa réputation de manière irrémédiable dans son pays, expliquant ainsi sa décision de partir.

Mélanie Boukorras

Crédit image : Creative Commons / Wikimedia

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.