L’évêque de Matagalpa lance un appel à l’humilité face à la division de l’opposition au Nicaragua

Au Nicaragua, pays d’Amérique centrale situé entre l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes, les élections présidentielles sont prévues pour novembre 2021. Actuellement, l’opposition au pouvoir en place apparaît plus divisée que jamais.

L’évêque de Matagalpa, Rolando Álvarez, s’est exprimé sur les tensions qui divisent l’opposition au pouvoir en place lors de son homélie du 2 novembre dernier dans la cathédrale Saint-Pierre.

L’Agence Fidès rapporte les propos de l’évêque qui appelle à l’humilité :

« Celui qui est humble ne recherche pas les premières positions, il n’attire pas toujours l’attention parce que cela ne l’intèresse pas. Lorsque les humbles font le bien, ils le font en silence ».

Une déclaration qui prend place dans le contexte des tensions qui règne au coeur de la « Coalition nationale », une alliance créée il y a quelques mois par les partis de l’opposition pour reprendre le pouvoir à l’actuel dirigeant en place, Daniel Ortega.

L’évêque a rappelé que l’humilité était nécessaire au sein de l’opposition, dénonçant « les controverses, les conflits pour apparaître, la recherche d’intérêts personnels ou partisans, la soif d’être des acteurs, les offenses et les agressions » qui les divisent actuellement.

Rolando Álvarez a encouragé les fidèles à s’emparer des Béatitudes en rappelant que « ceux qui pleurent, ceux qui ont faim et soif de justice, tous ceux-là seront réconfortés et satisfaits ».

L’évêque de Matagalpa n’a pas hésité à dénoncer publiquement des comportements qui l’affligent, déclarant qu' »il ne suffit pas de dire ou de paraître dans une vidéo ou sur une photographie, dans un spot radiophonique ou télévisé en parlant de solidarité avec ceux qui se trouvent dans la tribulation ». Il a également affirmé la nécessité de pleurer avec les malheureux et de se réjouir avec ceux qui sont dans la joie.

« Il est nécessaire de pleurer avec ceux qui pleurent, de rire avec ceux qui rient, de souffrir avec ceux qui souffrent, de se réjouir avec ceux qui se réjouissent, d’avoir faim et soif de justice pour comprendre véritablement ceux qui subissent l’injustice et aussi pour se mettre à leur place et combattre pour eux et avec eux. »

Il a ensuite appelé les dirigeants à faire preuve de « miséricorde » entre eux et envers les autres.

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.