Liban : Un expert de l’ONU dénonce un « État défaillant » où la majeure partie de la population s’est enfoncée dans la pauvreté

Selon un expert de l’ONU, le gouvernement et la Banque centrale du Liban sont responsables de la crise économique sans précédent qui a plongé la majorité de la population libanaise dans la pauvreté. À l’approche des élections législatives, il appelle le prochain gouvernement « à placer la responsabilité et la transparence au cœur et au centre de ses actions ».

Dans un rapport publié mercredi, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme, Olivier De Schutter, affirme que « les actions destructrices des dirigeants politiques et financiers du Liban sont responsables du fait que la majeure partie de la population du pays s’est enfoncée dans la pauvreté ».

Il dénonce un « État défaillant » évoquant des estimations qui « suggèrent que la pauvreté multidimensionnelle a presque doublé entre 2019 et 2021, touchant 82% de la population l’année dernière ».

« Plus de la moitié des familles signalent que leur enfant a dû sauter des repas, et des centaines de milliers d’enfants ne sont pas scolarisés », poursuit-il en soulignant que « si la situation ne s’améliore pas immédiatement, toute une génération d’enfants sera sacrifiée ».

« L’impunité, la corruption et les inégalités structurelles ont été intégrées dans un système politique et économique vénal conçu pour faire échouer ceux qui sont en bas de l’échelle, mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi », a ajouté l’expert de l’ONU.

À l’approche des élections législatives qui sont prévues ce dimanche 15 mai, il exhorte le prochain gouvernement « à placer la responsabilité et la transparence au ‘cœur et au centre de ses actions’, en commençant par divulguer publiquement ses propres finances et ses conflits d’intérêts et en exigeant que les responsables de la Banque centrale fassent la même chose ».

Il appelle également le nouveau gouvernement à « améliorer son bilan en matière de droits de l’homme dans tous les domaines en réduisant les inégalités, en luttant contre la corruption et l’impunité, en mettant en place des systèmes de protection sociale, d’éducation et de santé solides et résilients, et en plaçant les intérêts du public au-dessus des bénéfices du secteur privé ».

Depuis l’explosion du port de Beyrouth qui a fait plus de 200 morts et a laissé environ 300 000 habitants sans abri en août 2020, le Liban s’enfonce chaque jour un peu plus dans ce que l’avocat et écrivain libanais, Alexandre Najjar, décrivait en décembre dernier sur Europe 1 comme la crise la plus grave de l’histoire du Liban contemporain.

Une délégation d’évêques français était en visite au pays du Cèdre cette semaine pour manifester le soutien des catholiques de France au peuple libanais.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock.com / ​​​​​​​​Hussein Kassir

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.