Libérée, soeur Gloria témoigne de ses 4 années aux mains des djihadistes au Mali

« Je ne me suis jamais sentie abandonnée par Dieu, dès le début je me suis remise entre ses mains. […] J’étais seule, complètement seule. Pourtant, je savais que je ne l’étais pas, car Dieu était à mes côtés. »

Soeur Gloria a été détenue au Mali pendant 4 ans et 8 mois par un groupe jihadiste affilié à Al-Qaida. Libérée le mois dernier, elle revient sur son temps de détention pour le quotidien italien Avvenire.

« J’ai écrit des lettres au Seigneur sur le sable du désert », raconte la missionnaire colombienne, qui explique avoir également pu écrire grâce à des bouts de charbon prélevés à l’issue de la préparation des repas.

Elle raconte que « voir le soleil se lever » lui rappelait « la grandeur de Dieu qui se manifeste dans la Création ».

Entre les mains des djihadistes, soeur Gloria n’a eu de cesse de prier.

« J’ai surtout prié. J’ai prié pour les nombreux kidnappés, comme moi. Et j’ai prié pour mes ravisseurs. »

Elle l’affirme, elle ne s’est jamais sentie abandonnée par Dieu. Elle savait qu’Il était à ses côtés.

« Je ne me suis jamais sentie abandonnée par Dieu, dès le début je me suis remise entre ses mains. Chaque jour, je le remerciais de m’avoir maintenue en vie et je répétais : ‘Père, entre tes mains je remets ma vie’. J’ai bien compris le sens de ces mots lors de l’enlèvement, dans lequel j’ai vécu une incertitude totale. Cette expérience a donc renforcé ma foi. J’étais seule, complètement seule. Pourtant, je savais que je ne l’étais pas, car Dieu était à mes côtés. »

La religieuse se dit prête à retourner en Afrique pour se « tenir aux côtés des oubliés, pour restaurer leur dignité ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.