Liberté religieuse : Une « étape importante » franchie au Soudan ?

« La création d’un tel organisme serait une réponse aux violations des libertés religieuses et accorderait la pleine citoyenneté aux chrétiens au Soudan. »

J
eudi, le Conseil militaire transitoire du Soudan (TMC) et le Mouvement de libération du peuple du Soudan-Nord (SPLM-N, Agar) ont convenu de la création d’une commission chargée de surveiller les violations de la liberté religieuse au Soudan.

Il s’agit selon Dhieu Matouk, médiateur en chef adjoint, d’une « étape importante pour s’attaquer aux causes profondes de la crise ».

« La liberté religieuse fait partie des droits de l’homme, mais en raison de l’importance de cette liberté, les deux parties ont convenu de créer une commission spéciale pour les libertés religieuses. Il s’agit d’une étape importante pour s’attaquer aux causes profondes de la crise dans les deux régions et dans l’ensemble du Soudan. »

Pour la SPLM-N Agar, il s’agit d’une réponse aux violations perpétrées sous l’ancien régime islamiste. Yasir Arman, chef adjoint du SPLM-N Agar, expliquait :

« La création d’un tel organisme serait une réponse aux violations des libertés religieuses et accorderait la pleine citoyenneté aux chrétiens au Soudan. »

Selon lui, la création de cette commission des libertés religieuses règle « un problème important » pour les chrétiens soudanais.

M.C.

Crédit Image : John Wollwerth / Shutterstock.com

Pour en savoir plus, lire également :

Au Soudan, le gouvernement demande pardon aux chrétiens pour « l’oppression, les dommages » et « les politiques injustes »

Au Soudan, le gouvernement veut rendre les églises et les biens confisqués aux chrétiens

#BlueForSudan : Qu’en est-il des chrétiens soudanais ?

 

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.