l’Irak annonce la chute du Califat après avoir repris la mosquée de Mossoul

Le premier ministre irakien aurait déclaré la chute du prétendu groupe califat après que le ‘Counter Terrorism Service’ soit parvenu à saisir la mosquée de Mossoul.

Au terme d’une bataille qui aura duré 8 mois, les troupes gouvernementales seraient désormais au contrôle et continueraient à progresser dans ce sens, selon les sources militaires. La reprise de cette mosquée de 850 ans est symbolique, car c’est de là que le leader de l’Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi avait proclamé le califat le 4 juillet 2014, après que les djihadistes aient envahi certaines zones en Irak et en Syrie.

À ce jour, les djihadistes occupent toujours une grande partie de la région irakienne et syrienne, aussi vaste que la Belgique, mais cela ne correspond qu’à 60% de la zone autrefois occupée. La semaine dernière, les militants ont fait exploser une mosquée médiévale ainsi que son célèbre minaret penchant lorsque les forces de l’ordre ont fait une tentative d’approche. Un reporter de Reuters TV qui s’est rendu sur place aurait affirmé qu’il n’en reste que des débris.

Cette guerre incessante a causé d’énormes dégâts; l’on déplore la mort de milliers de civils et de militaires. Au moins 900 000 personnes ont dû prendre la fuite. Selon l’UNICEF,

« Les filles et les garçons qui ont pu s’échapper présentent des signes de malnutrition modérée et présentent des troubles psychologiques. »

Ceux qui y sont toujours souffrent physiquement et psychologiquement, et les ressources dont ils disposent sont très limitées.

Les forces de l’ordre s’attendent à ce que le combat de Mossoul prenne fin dans les jours à venir. Quelques centaines de soldats de Daech sont retranchés dans une petite portion de la vieille ville de Mossoul. Les terroristes présents à Raqqa en Syrie seraient également proches de la défaite. En effet, l’observatoire syrien des droits de l’homme affirme que la coalition américaine les a récemment encerclés, ayant préalablement fermé leur dernier moyen d’échapper au sud de la ville.

Mais les femmes kamikazes de Daech tentent de faire reculer les forces irakiennes. 4 d’entre elles ont commis des attentats suicides, le 1er juillet dernier. Les enfants sont également enrôlés et retrouvés équipés de ceintures d’explosifs, ce qui rend très difficile le travail de l’armée pour secourir les éventuels civils en fuite.

M.A.G.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?