L’ISWAP confirme le suicide du chef de Boko Haram, Abubakar Shekau

« Shekau a préféré être humilié dans l’au-delà que d’être humilié sur terre », affirme le chef de l’ISWAP, “et il s’est tué sur le coup en faisant exploser un explosif. »

Des rumeurs se répandaient depuis la fin du mois de mai, elles viennent d’être confirmées par l’Agence Reuters, le chef de groupe islamiste militant, Abubakar Shekau s’est suicidé le 18 mai dernier.

Traqué dans le « triangle de Tombouctou » par les militants de l’ISWAP, l’État Islamique de l’Afrique de l’Ouest, Abubakar Shekau a fini par se rendre quand ses combattants ont été tués et ses gardes du corps ont été maîtrisés. Mais alors que les militants de l’ISWAP lui demandaient de prêter allégeance à l’ISWAP, le chef de Boko Haram a actionné la ceinture explosive qu’il possédait.

Dans l’enregistrement audio qui confirme le suicide du leader, l’Agence Reuters a pu entendre Abu Musab al-Barnawi, qui se présente comme étant le chef de l’ISWAP, affirmer « Abubakar Shekau, Dieu l’a jugé en l’envoyant au ciel ».

« Shekau a préféré être humilié dans l’au-delà que d’être humilié sur terre », continue-t-il, « et il s’est tué sur le coup en faisant exploser un explosif. »

L’Agence Reuters rappelle que l’insurrection islamiste de Boko Haram a « engendré l’une des pires crises humanitaires au monde ». Plus de 30 000 personnes ont été tuées depuis 2009, environ 2 millions ont dû quitter leurs foyers.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.