L’ONG « Portes Ouvertes » dénonce une aggravation des persécutions à l’encontre des chrétiens en 2020

L’ONG chrétienne « Portes Ouvertes » vient de publier son index 2021 mondial des persécutions religieuses. Il démontre que les discriminations et les persécutions à l’encontre des chrétiens se sont considérablement aggravées en 2020.

Mercredi 13 janvier, « Portes Ouvertes », ONG chrétienne évangélique fait paraitre son Index Mondial de Persécution des Chrétiens. Cet index classe les pays où les chrétiens sont le plus touchés par les discriminations, les persécutions et les atteintes aux droits de l’Homme en raison de leur foi.

C’est la Corée du Nord qui arrive en tête du classement, le pays où l’ONG dénombre 400 000 chrétiens et où l’Eglise est entièrement secrète. Portes Ouvertes rapporte que si un chrétien est démasqué en Corée du Nord, il sera envoyé avec toute sa famille dans un camp de travaux forcé.

Entre le 1er octobre 2019 et le 30 septembre 2020, Portes Ouvertes estime que c’est plus 340 millions de chrétiens qui ont été victimes de persécution dans le monde. Une situation qui s’est largement dégradée, puisque l’année dernière l’association recensait 260 millions de chrétiens persécutés.

Des chiffres dramatiques

En 2020, c’est 4 761 chrétiens qui ont été assassinés en raison de leur appartenance religieuse, 4 277 chrétiens qui sont détenus et 4 488 églises ciblées par des attaques. L’ONG révèle que depuis 8 ans, la persécution est en constante augmentation.

D’après Portes Ouvertes, la crise sanitaire n’a fait qu’aggraver des situations déjà fragile dans de nombreux pays. L’ONG cite l’exemple de plusieurs pays asiatiques où les chrétiens (Inde, Myanmar, Bangladesh) se sont vu refuser l’aide alimentaire. Même chose au Soudan et au Nigéria où des centaines de milliers de personnes ont pu échapper à la famine seulement grâce au soutien d’ONG.

L’association évoque également une hausse des violences domestiques et fait état d’une nette augmentation de mariages et de conversions forcées de jeunes filles avec l’exemple du Pakistan. Elle rappelle que l’augmentation de la pauvreté ne fait qu’accroitre ce phénomène de la traite des êtres humains et en particulier des jeunes filles issues de minorités chrétiennes.

En Chine, la crise sanitaire a également été un facteur aggravant de la surveillance des églises. Pour la première fois depuis 10 ans, le pays apparaît dans les 20 premiers pays du classement.

Enfin, l’association évoque une augmentation du contrôle des groupes criminels en Amérique latine où les restrictions liées à la crise sanitaire ont permis à ces groupes d’intensifier leur emprise sur les églises et sur les territoires.

De même, le terrorisme islamiste intensifie les persécutions à l’encontre des chrétiens en Afrique de l’Ouest. C’est par exemple le cas au Nigériales persécutions sont particulièrement violentes, l’ONG estime que c’est le pays où il y a eu le plus grand nombre de chrétiens assassinés pour leur foi en 2020.

L’ONG chrétienne évangélique rappelle que la persécution des chrétiens n’est pas uniquement liée à la violation des libertés religieuses mais peut prendre des formes très variées en violant divers droits fondamentaux que sont par exemple le droit à l’éducation ou à l’emploi, l’atteinte à la vie ou des violences physiques, des détentions arbitraires ou encore des mariages forcées.

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.