« Macabre série de meurtres » au Nigeria : « Ce qui nous reste, c’est Dieu, et l’espérance »

« Nos cœurs sont remplis de douleurs, de peurs, d’amertume et de déceptions. Le traumatisme, la série macabre de meurtres, les enlèvements quotidiens, les attaques contre les agriculteurs et la destruction des récoltes, les incendies de maisons, d’églises et d’humains vivants, les enterrements de masse sont très inquiétants. Ce qui nous reste, c’est Dieu et l’espérance. »

Les 26 et 27 septembre, plusieurs attaques ont causé la mort de 49 personnes et plus de 14 blessés. 27 autres personnes ont été enlevées.

Le 26 septembre, la communauté de Gabachuwa, dans l’État de Kaduna, a été ciblée par des assaillants armés appartenant à l’ethnie peul. 27 personnes ont été enlevées à la suite de cette attaque, pour la plupart des chrétiens de la Evangelical Church Winning All, selon Christian Solidarity Worldwide. Une personne qui a croisé la route des assaillants et des personnes enlevées a également été tuée. Un prêtre dénonce « un massacre contre les indigènes ».

Le même jour, lors d’une attaque conjointe des communautés de Madamai et Abun,dans l’État de Kaduna,  40 personnes ont été tuées, 8 autres ont été blessées. Luka Binniyat, porte-parole de l’Union des peuples de Kaduna du Sud, explique :

« Alors qu’il pleuvait, ils ont commencé à ouvrir le feu en même temps. Pendant que les gens couraient, ils (des hommes armés) tiraient. Cet après-midi, 40 cadavres, principalement des femmes et des enfants, ont été récupérés et ils sont transportés à la morgue de l’hôpital général de Kafanchan. Les habitants nous ont également confié que les assaillants étaient des Peuls. »

Il regrette également « que la police et l’opération Safe Haven ne disposent pas d’un simple drone pour les aider dans la surveillance de zone », avant d’ajouter « et il semble que ce soit délibérément le cas ».

Becky James a contacté Morning Star News. Elle rappelle que ce qui reste aux chrétiens, « c’est Dieu et l’espérance ».

« Nos cœurs sont remplis de douleurs, de peurs, d’amertume et de déceptions. Le traumatisme, la série macabre de meurtres, les enlèvements quotidiens, les attaques contre les agriculteurs et la destruction des récoltes, les incendies de maisons, d’églises et d’humains vivants, les enterrements de masse sont très inquiétants. Ce qui nous reste, c’est Dieu et l’espérance. »

Le 27 septembre, c’est le village de Kacecere, dans l’État de Kaduna, qui a été la cible d’une attaque. Huit personnes ont été tuées, six ont été blessées et plusieurs maisons ont été incendiées.

M.C.

Crédit image : ariyo olasunkanmi / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.