Malaise étudiant en France : La foi, un bon moyen de faire face à la crise ?

La crise sanitaire et les conséquences qu’elle entraine sur notre vie quotidienne bouleversent la vie de milliers d’étudiants en France. Face au malaise qu’ils sont nombreux à ressentir, la foi semble être un remède efficace. 

Les étudiants sont particulièrement touchés par les conséquences des confinements successifs : l’amenuisement des interactions sociales, la difficulté des cours à distance et l’incertitude de l’avenir sont des facteurs d’angoisse pour nombre d’entre eux. Sans oublier la précarité à laquelle certains font face, privés de petits boulots pour arrondir les fins de mois, ils sont nombreux à avoir recours à l’aide alimentaire.

Chez les catholiques comme chez les protestants, des associations ou pastorale étudiantes se mobilisent pour les soutenir et les entourer.

La foi, un soutien dans l’épreuve 

À l’invitation des membres des bureaux nationaux des réseaux Ecclésia Campus et Chrétiens en Grande École, plus de deux milles étudiants catholiques âgés de 17 à 25 ans, ont répondu à une consultation pour faire un état des lieux de leur situation dans ce contexte de crise sanitaire. Les réponses des étudiants interrogés révèlent notamment que la foi joue une place importante dans ces moments difficiles, il s’agit en effet d’un véritable « soutien dans l’épreuve » pour 94% d’entre eux.

29% étudiants déclarent qu’ils ont trouvé du soutien auprès de leur groupe chrétien pendant cette période et une majorité, 83% d’entre eux demandent la reprise des cours à l’université.

Dans un communiqué de presse publié à l’occasion de cette consultation, les évêques de France affirment que ces résultats invitent « à se poser de nouvelles questions pastorales ». Ils encouragent également la poursuite des initiatives déjà mises en place en soutien aux étudiants dans de nombreux diocèses. Ils évoquent une « aide matérielle » ainsi que des actions qui visent à « rompre l’isolement » et à « vivre la fraternité ».

Espoir étudiant

Du côté des protestants aussi les associations étudiantes se mobilisent. Jeunesse pour Christ (JPC) par exemple, propose aux étudiants de former des groupes de deux out trois personnes avec qui échanger et prier, en visio, en téléphone ou en réel. JPC a mis en place un guide à télécharger où découvrir des méditations et des encouragements à mettre en pratique. Une initiative intitulée #espoiretudiant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JPC France (@jpcfrance)

Leur action ne s’arrête pas là, puisque JPC propose également des vidéos autour de l’anxiété et de la dépression et est en train de préparer un réseau pour aider ceux qui ont des difficultés matérielles.

Les membres de l’équipe des Groupes Bibliques Universitaires (GBU) sont en « contact avec des psychologues et psychiatres chrétiens qui peuvent suivre les étudiants ou conseiller le personnel » dans des cas de situation personnelle difficile rapporte Evangelical Focus.

Tandis que l’association chrétienne Agape essaye de garantir une communauté au niveau local, « cela a principalement pris la forme d’études bibliques, de prières et d’événements sociaux en ligne, avec des promenades occasionnelles à l’extérieur de la ville lorsque cela est possible ».

Témoigner de l’Evangile 

La coordinatrice régionale des GBU France en région parisienne, Marion Poujol, confie à Evangelical Focus que même au coeur de cette crise, « la mission continue » pour les étudiants chrétiens. Elle raconte que les « réunions d’évangélisation se poursuivent en ligne » et que de « nombreux étudiants chrétiens ont commencé à lire la Bible en tête-à-tête avec des amis non croyants ».

Aaron Robinson, directeur national d’Agape Campus, estime que si les étudiants chrétiens « n’ont pas à prétendre que tout va bien, car cette situation affecte tout le monde, ils peuvent en revanche passer du temps avec leurs amis et leur offrir de prier pour eux, et voir comment Dieu les guide à partir de là ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.