Manifestations et grève de la faim au Pakistan pour revendiquer des droits pour les minorités

« Le gouvernement pakistanais doit améliorer les lois, les politiques et les actions pour promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales, et améliorer l’accès des citoyens à la justice, sans distinction », affirment les organisateurs.

Le 11 août, à l’occasion de la Journée nationale des minorités, l’organisation Voice for Justice a organisé des manifestations pour revendiquer des droits pour les minorités au Pakistan, chrétiens ou hindous.

« Le gouvernement pakistanais doit améliorer les lois, les politiques et les actions pour promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales, et améliorer l’accès des citoyens à la justice, sans distinction », affirment les organisateurs.

Le porte-parole de l’ONG, Ilyas Samuel, déplore, dans des propos repris par l’Agence Fides, une « société intoxiquée par la haine, la discrimination et l’extrémisme en raison de l’inertie de la machine gouvernementale, ce qui a conduit à une augmentation des épisodes d’intolérance et de violence au nom de la religion » :

« Nous demandons des mesures juridiques et administratives. Nous voulons réaliser le Pakistan promis par le fondateur du Pakistan Muhammad Ali Jinnah, où tout le monde a la liberté et des droits égaux. »

Il déplore également le fait que « la plupart des affaires de blasphème, qui sont souvent utilisées pour cibler intentionnellement les chrétiens, reposent sur des accusations forgées de toutes pièces qui font encourir à l’accusé plusieurs années d’emprisonnement », faisant également état de l’impunité des plaignants qui profèrent de fausses accusations, ainsi que la « violence de masse contre les membres des communautés minoritaires » entraînée par les accusations.

L’organisation Voice for justice réclame l’adoption de plusieurs mesures pour améliorer les droits des minorités, parmi lesquelles :

  • la prise de mesures positives pour la protection, la promotion et la réalisation des droits des minorités
  • la mise en place d’un comité d’experts composé de juristes et de militants des droits de l’homme pour examiner le projet de loi introduisant des garanties contre les conversions religieuses forcées
  • l’étude d’un projet de loi visant à modifier la loi sur la restriction du mariage des enfants
    la criminalisation des conversions forcées
  • la criminalisation des conversions forcées
  • la révision des programmes et des manuels scolaires adoptés dans les écoles publiques afin que l’éducation soit un moyen de promouvoir la diversité et la cohésion sociale

L’organisation Rwadari Tehreek Pakistan a quant à elle organisé une grève de la faim de deux jours, devant l’Assemblée provinciale du Pendjab, à Lahore, capitale pakistanaise, afin d’obtenir des droits pour les minorités.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.