Marawi : Un évêque demande au président philippin de laisser les familles déplacées rentrer chez elles

L’évêque catholique de Marawi a récemment fait appel à Rodrigo Duterte, président des Philippines afin de permettre à certaines familles déplacées de Marawi de retourner dans leur ville déchirée par la guerre.

Il a également exhorté les communautés chrétiennes à continuer de s’occuper d’eux, en envoyant un soutien par le biais d’organisations gouvernementales ou non gouvernementales. Selon Rappler.com l’évêque Edwin Dela Peña s’est exprimé ainsi lors d’une conférence de presse.

« Nous demandons humblement au président Rodrigo Duterte de permettre à certaines familles déplacées de rentrer à la maison, en particulier celles qui vivent dans des zones sécurisées et contrôlées par le gouvernement, loin du zéro zéro. »

Depuis le 23 mai, la ville de Marawi a été le lieu d’affrontements entre les troupes gouvernementales et les terroristes islamistes du groupe Daech.

Selon les données du comité provincial de gestion de crise, le conflit a déplacé 600 000 habitants de Marawi et des régions avoisinantes.

« Nous espérons que bientôt la guerre sera terminée et que les Maranaos pourront commencer à rentrer chez eux, reconstruire leur vie et réhabiliter leur ville. C’est un moment critique dans l’histoire des relations islamo-chrétiennes à Marawi. Cela nous rapprochera ou élargira l’écart. »

Edwin Dela Peña a également ajouté:

« La paix à Marawi profitera non seulement aux Maranaos mais aussi à tous : l’humanité toute entière. Montrons au monde que les idées extrémistes violentes ne fleuriront pas dans nos terres. »

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.