« Marche pour la Liberté » du Comité protestant évangélique pour la dignité humaine dans plusieurs villes de France

« Aujourd’hui des milliers de personnes sont encore victimes de trafic d’êtres humains partout dans le monde et même au cœur de nos villes. Mais nous croyons qu’abolir l’esclavage est possible. »

Dans le cadre de la journée française et européenne de lutte contre la traite des êtres humains, le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) a co-organisé avec l’A21, une organisation internationale chrétienne de lutte contre l’esclavage et le trafic des êtres humains, une « Marche pour la Liberté » dans plusieurs villes de France.

« Aujourd’hui des milliers de personnes sont encore victimes de trafic d’êtres humains partout dans le monde et même au cœur de nos villes. Mais nous croyons qu’abolir l’esclavage est possible », affirme le CPDH, « Nous croyons que permettre à chaque être humain de vivre en liberté et dans la dignité est possible. À condition que cela soit l’affaire de tous ! »

Il y aurait même 45 millions de victimes de la traite, qui compte 2,5 millions de personnes exploitées en plus chaque année.

C’est ainsi qu’à Strasbourg, Montpellier, Paris ou encore Lyon, on s’est rassemblé samedi « pour dénoncer la violation des droits de l’Homme que représente la traite ».

Bien que l’esclavage ait été aboli dans la plupart des pays au 19ème siècle, la CPDH rappelle que les Nations Unies et le Conseil de l’Europe constatent que la traite des êtres humains est la troisième forme de trafic la plus rémunératrice dans le monde après le trafic de drogue et la contrefaçon.

M.C.

Image : Facebook – Marche Pour La Liberté – Lyon 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.