Mariée de force au Pakistan, Shiza s’échappe et retrouve sa famille

« Je pleurais et criais à l’aide, mais il n’y avait personne pour me sauver. Trois jours après, ils m’ont emmené dans une mosquée et sous la menace d’une arme, ils m’ont forcée à me convertir à l’islam. »

Shiza Masih, adolescente chrétienne de 16 ans, a été enlevée le 28 septembre dernier à Faisalabad, au Pakistan. Elle a subi le sort connu par 1000 autres jeunes filles issues des minorités chaque année. Shiza a été violée, maltraitée, puis convertie et mariée de force à un musulman. Mais Shiza a réussi à s’échapper le 23 novembre dernier. Elle a retrouvé sa famille.

Le 28 septembre, cinq hommes armés sont entrés dans le domicile de Shiza et l’ont enlevée. Les membres de sa famille qui ont tenté de s’interposer ont été violemment battus. La jeune fille a été traînée dans la rue, puis emmenée dans un endroit inconnu où elle a été violée et maltraitée trois jours durant, avant d’être convertie à l’islam sous la menace d’une arme à feu et mariée de force.

Les viols ont perduré pendant un mois et demi.

La semaine dernière, elle a réussi à s’échapper et à retrouver sa famille. Tous sont désormais dans un lieu tenu secret. Ils ont déposé plainte contre les agresseurs.

Elle raconte les menaces subies dans des propos repris par AsiaNews :

« Je pleurais et criais à l’aide, mais il n’y avait personne pour me sauver. Trois jours après, ils m’ont emmené dans une mosquée et sous la menace d’une arme, ils m’ont forcée à me convertir à l’islam. Peu de temps après, ils m’ont emmené au tribunal [islamique], où un molana [médecin coranique] et un avocat nous attendaient. Ils m’ont demandé de mettre mes empreintes digitales sur des documents pour indiquer que j’épousais volontairement Tallah. Si je n’acceptais pas, ils tueraient mon père et mes frères. Rubina Bibi, Halima Bibi et la mère de Tallah étaient également présentes. Quand j’ai refusé, ils ont tous commencé à me battre et à m’obliger à mettre mon empreinte digitale sur les documents. La peur des coups et la peur de ce qui pourrait arriver à mon père et à mes frères m’ont obligé à accepter. »

Shiza a tenté plusieurs fois de s’échapper, mais a toujours été rattrapée par ses ravisseurs. Un jour de novembre, Tallah Haider, un de ses agresseurs, a oublié son téléphone portable. La jeune fille s’en est saisi pour contacter son frère. Elle a pu lui expliquer où elle se trouvait. Ce dernier est venu immédiatement. À son arrivée, Shiza a pu s’échapper en escaladant le mur de la maison.

La famille de la jeune fille réclame justice.

M.C.

Crédit image : A Rehman 786 / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.