Massacre d’Owo au Nigeria : Des suspects arrêtés

« Nous avons récupéré le dernier véhicule qu’ils ont utilisé dans l’opération et nous avons procédé à quelques arrestations. Nous avons récupéré des choses vitales sur lesquelles nous travaillons. »

Au cours de la messe du dimanche de pentecôte, le 5 juin dernier, l’église Saint-François d’Owo a été violemment attaquée par des hommes armés. Pendant la vingtaine de minutes qu’a duré l’attaque, 22 personnes sont mortes. Les survivants racontent « la peur », « le sang partout ».

Rapidement, le ministre de l’Intérieur nigérian, Rauf Aregbesola, avait accusé les jihadistes d’Iswap.

« Selon les informations dont nous disposons, cela pourrait être Iswap. Les animaux d’Iswap, en soif d’attention et de reconnaissance, sont soupçonnés d’avoir lancé cette attaque. »

Le commandant de l’État d’Amotekun, Adetunji Adeleye, a récemment déclaré, dans des propos repris par le Premium Times, que des suspects avaient été arrêtés.

« Nous avons récupéré le dernier véhicule qu’ils ont utilisé dans l’opération et nous avons procédé à quelques arrestations. Nous avons récupéré des choses vitales sur lesquelles nous travaillons. »

« Nous ne nous arrêterons pas tant que nous n’aurons pas atteint la racine de cela et je vous assure que les auteurs et leurs sponsors seront traduits en justice », a-t-il précisé.

M.C.

Crédit image : Creative Commons / Wikimedia

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.