Massacres à Beni, en RDC, 24 civils assassinés, une Bible plongée dans le sang d’une victime

Massacres dans le territoire de Beni, 24 civils ont été tués.

Les massacres se poursuivent dans le territoire de Beni avec la même violence. Des raids à Kolikoko et Mantumbi ont causé la mort de 24 personnes dans des circonstances atroces. Ce drame porte le nombre de civils tués à 153 depuis le mois d’octobre dernier selon le centre d’Etude pour la Promotion de la Paix, la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO).

Le CEPADHO dénonce « cette série de massacres ».

« Le CEPADHO dénonce cette série des massacres qui porte à 153 le nombre des civils tués par les Terroristes islamistes des ADF, en représailles aux offensives de grande envergure lancées contre eux par les FARDC depuis le 30 octobre 2019. Par cette même occasion le CEPADHO condamne les miliciens Maï-Maï agissant à la manière des ADF, en s’attaquant soit aux policiers, soit aux équipes de riposte contre Ebola ou encore en coopérant avec les massacreurs au nord-ouest du Triangle de la mort. »

L’agence Fides révèle l’horreur de l’attaque de Kolikoko, qui s’est déroulée devant le dispositif mis en place pour lutter contre le virus Ebola. Des civils attaqués à « l’arme blanche », l’un décapité, l’autre dont les mains ont été tranchées. Une Bible a été plongée dans le sang d’une autre victime.

La population locale en appelle à l’armée et la mission des Nations Unies, MONUSCO, pour la protéger.

La semaine dernière, Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, dénonçait lui aussi les « atrocités à Beni » et les actes « d’une cruauté qui dépasse l’entendement ».

« L’indifférence doit s’arrêter : il faut des actions concrètes pour arrêter ces crimes de guerre et ces crimes contre l’humanité qui se commettent dans cette région comme des faits divers, malgré la présence de l’armée congolaise et de la MONUSCO. […] Si l’armée congolaise et la MONUSCO n’ont pas pu résoudre la situation de crise à Beni en 5 ans, nous ne pouvons continuer à observer l’insupportable sans réagir : des actes de terrorisme commis sur des civils, des femmes tuées, exposées nues en public, des enfants massacrés, des enlèvements, des centres de santé détruits, des églises incendiées. »

Prions pour la situation dans le territoire de Beni.

M.C.

Crédit Image : StreetVJ / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.