Menace de mort au Kenya contre Abu-Bakr, sa femme et leurs 2 enfants parce qu’ils sont devenus chrétiens

Abu-Bakr, sa femme et ses enfants ont été menacés de mort dès leur conversion. Les parents sont désormais séparés de leurs enfants dans l’espoir de les protéger.

Abu-Bakr, musulman, vit avec sa femme et ses 2 enfants de 4 et 5 ans au Kenya. Il tombe gravement malade mais aucun des médecins qu’il a rencontré dans les hôpitaux n’a su améliorer son état. Il décide de prendre contact avec un pasteur dont on lui a parlé. Un soir, ce pasteur lui rend visite et prie pour lui. Abu-Bakr est alors guéri instantanément. Le lendemain, il se rend à l’église avec toute sa famille. Tous se tournent vers Jésus.

Le pasteur raconte alors que leur conversion s’est répandue aussi rapidement qu’un feu de brousse. Aussitôt, un responsable de la mosquée les déclare « infidèles, apostats », et affirme que toute la famille « mérite la mort ».

« J’ai atteint la mosquée de Sera, converti au Christ, et le jour même, j’ai reçu des messages menaçants selon lesquels les musulmans prévoyaient de nous tuer tous et de s’emparer de la maison louée et des deux acres de terrain sur lesquels nous avions planté cultures vivrières – maïs et haricots. »

La famille a trouvé refuge chez une famille chrétienne. Mais pour des raisons de sécurité, les enfants ne sont pas cachés au même endroit que leurs parents.

« La vie pour nous est maintenant très difficile – les musulmans surveillent nos mouvements. Nous avons décidé d’emmener nos deux enfants âgés de 4 et 5 ans chez un bon samaritain. Bien qu’ils aient besoin de notre amour à leur jeune âge, leur sécurité est plus importante. »

Abu-Bakr s’en remet à Dieu et réclame la prière pour sa famille :

« Nous sommes à la croisée des chemins, ne sachant pas quoi faire – pas de maison, pas de nourriture, un environnement qui met la vie en danger et les enfants éloignés de nous. Nous manquons parfois de paix. Ma femme a passé des nuits blanches à penser aux enfants. Nous avons vraiment besoin de prières pour rester dans la foi chrétienne et la paix qui vient de Dieu. »

Au Kenya, les ONG font écho de vives tensions et de risque terroriste, et pointent les violences et les menaces de mort à l’égard des musulmans qui deviennent chrétiens.

La rédaction

Source : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?